Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

137 articles avec il fallait y penser

Il fallait y penser n°137 : NRF 2018 avec LSA.fr : La nouvelle référence de food hall

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser n°137 : NRF 2018 avec LSA.fr : La nouvelle référence de food hall
Il fallait y penser n°137 : NRF 2018 avec LSA.fr : La nouvelle référence de food hall
Il fallait y penser n°137 : NRF 2018 avec LSA.fr : La nouvelle référence de food hall
Il fallait y penser n°137 : NRF 2018 avec LSA.fr : La nouvelle référence de food hall

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°136 : NRF 2018 avec LSA.fr : Trader Joe's : 17 ans sans augmenter le prix de la banane

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser n°136 : NRF 2018 avec LSA.fr : Trader Joe's : 17 ans sans augmenter le prix de la banane
Il fallait y penser n°136 : NRF 2018 avec LSA.fr : Trader Joe's : 17 ans sans augmenter le prix de la banane

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°135 : NRF avec LSA.fr : Amazon Books offre des supers réductions aux membres Amazon Prime

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser n°135 : NRF avec LSA.fr : Amazon Books offre des supers réductions aux membres Amazon Prime

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°134 : NRF 2018 avec LSA.fr : Des casiers Amazon aux couleurs des enseignes qui hébergent

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser n°134 : NRF 2018 avec LSA.fr : Des casiers Amazon aux couleurs des enseignes qui hébergent
Il fallait y penser n°134 : NRF 2018 avec LSA.fr : Des casiers Amazon aux couleurs des enseignes qui hébergent

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°133 : NRF 2018 avec LSA.fr : Lord and Taylor rembourse avec classe

Publié le par Frank Rosenthal

Il  fallait y penser n°133 : NRF 2018 avec LSA.fr : Lord and Taylor rembourse avec classe
Il  fallait y penser n°133 : NRF 2018 avec LSA.fr : Lord and Taylor rembourse avec classe

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°132 : NRF 2018 avec LSA.fr : American Eagle : quand les cintres communiquent

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser n°132 : NRF 2018 avec LSA.fr : American Eagle : quand les cintres communiquent
Il fallait y penser n°132 : NRF 2018 avec LSA.fr : American Eagle : quand les cintres communiquent

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°131 : REI ferme ses portes pour le Black Friday pour la 3ème année de suite

Publié le par Frank Rosenthal

On connaissait l'histoire incroyable de REI, l'enseigne d'outdoor, qui en novembre 2015 a décidé de fermer ses 150 magasins pour le Black Friday et d'inciter ses salariés, payés pour l'occasion à pratiquer des activités outdoor le jour du Black Friday, de même que ses clients.

La première année ils furent plus d'un million à participer.

En novembre 2016, REI persiste et signe et renouvelle son opération avec plus de possibilités, d'associations et de clubs de sports embarqués dans l'aventure. Contrairement aux pronostics, beaucoup pensaient que l'effet de surprise passé l'opération allait s'essouffler, ils furent plus de 6 millions à participer.

Troisième année en 2017. Bien sûr REI continue mais en apportant quelques changements.

Le principe fondateur subsiste les magasins REI restent fermés et les clients encouragés à pratiquer des activités extérieures, mais plus simplement à passer du temps dehors.

En fait l'opération qui s'intitule depuis trois ans #OptOutside est devenu le positionnement de REI comme le montre ce film précédent le Black Friday :

 

#OptOutside devient un credo, un vrai leitmotiv, bien au-delà du Black Friday

REI a donc choisi cette année de faire participer le public qui devait s'inscrire et suggérer sur Instagram des possibilités #Optoutside. Tous les thèmes ont été abordés, des parcs nationaux, au trail, des couchers de soleil aux phénomènes naturels, de l'Islande à l'Arizona... 

REI a fait en sorte que si vous restiez enfermés ou dans les magasins pour le Black Friday, ce n'était pas parce que vous étiez en manque d'idées !

Il fallait y penser n°131 : REI ferme ses portes pour le Black Friday pour la 3ème année de suite
#OptOutside c'ést à vous de proposer des idées

#OptOutside c'ést à vous de proposer des idées

Il fallait y penser n°131 : REI ferme ses portes pour le Black Friday pour la 3ème année de suite
Quelques activités

Quelques activités

Pour autant, REI a proposé des centaines d'activités outdoor avec 700 nouveaux partenaires et sa filiale REI Adventure créée après le succès du Black Friday 2017.

Pour pousser le public à être dehors, REI a signé un partenariat avec Lyft (le concurrent de Uber) pour donner à chaque client une réduction de 10 dollars sur sa course en taxi pour se rendre dans les parcs de 12 grandes villes américaines.

Il fallait y penser n°131 : REI ferme ses portes pour le Black Friday pour la 3ème année de suite

Pour le moment, REI n'a pas encore communiqué sur la participation mais #OptOutside est devenu un réel événement et on peut en tirer trois enseignements :

1/ C'est en train de devenir une tradition d'aller dehors le jour du Black Friday et c'est bien le plus difficile : installer une nouvelle habitude. Ce qui n'empêche pas les Américains de se ruer par la suite sur le Cyber Monday qui a battu tous les records de vente en ligne sur une seule journée lundi 27 novembre dernier.

2/ L'opération est devenu plus qu'un coup pour le Black Friday, c'est devenu un vrai positionnement pour l'enseigne. 

3/ Prendre des risques paye, à une seule condition que cela ait du sens pour l'enseigne, ses salariés et ses clients, ici c'est bien le cas.

 

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°130 : les horaires des transports consultables en centre commercial

Publié le par Frank Rosenthal

VU A COPENHAGUE

 

Le centre commercial Fields en périphérie de Copenhague est le plus grand du Danemark avec 180 magasins.

 

Fields à Copenhague

Fields à Copenhague

Le centre commercial a multiplié à l'intérieur et notamment à proximité des entrées les écrans qui indiquent les horaires des prochains métros, bus ou trains. 

L'écran qui donne les prochains horaires pour repartir

L'écran qui donne les prochains horaires pour repartir

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ C'est très pratique pour ne pas perdre de temps ou se dire que l'on peut prolonger sa visite si on doit attendre des transports.

2/ Cela améliore l'expérience client

3/ C'est un excellent moyen de montrer que le centre est accessible et bien desservi.

4/ C'est tellement simple qu'on peut se demander pourquoi cela n'est pas généralisé.

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°129 : Leroy Merlin propose ses cours de bricolage à la Foire de Paris

Publié le par Frank Rosenthal

A l'occasion du salon Foire de Paris Hors série Maison qui s'est tenu à Paris Porte de Versailles du 27 octobre au 5 novembre 2017, Leroy Merlin proposait aux visiteurs son stand uniquement dédié à Campus, son activité de cours de bricolage pour donner sur place des cours gratuits.

 

Les cours de bricolage proposés sur le stand de Leroy Merlin

Les cours de bricolage proposés sur le stand de Leroy Merlin

L'aménagement du stand en campus

L'aménagement du stand en campus

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Les cours de "Campus" ont lieu soit en magasin, soit en ligne, c'est une bonne manière de les délocaliser et d'aller à la rencontre du public.

2/ La thématique spéciale de cette Foire de Paris réservée à la maison est en adéquation parfaite avec Leroy Merlin et avec les visiteurs qui peuvent s'essayer à des cours de bricolage.

3/ Contrairement aux magasins, les cours sont gratuits et c'est une excellente manière de montrer son savoir-faire et de les populariser.

4/ Cinq ateliers dont un réservé aux enfants sont proposés, une palette suffisamment large pour donner envie de prolonger les cours en s'inscrivant à d'autres cours sur des sessions plus longues en magasins (généralement 3 heures).

 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°128: Whole Foods compte le nombre d'années de pratique pour les métiers du frais traditionnel

Publié le par Frank Rosenthal

VU A LOS ANGELES

Pour montrer son expertise des produits frais et des métiers, rien de mieux que de mettre en avant les Hommes. Whole Foods a eu l'idée ici dans son magasin de Los Angeles d'additionner le nombre d'années de pratique par toute l'équipe. C'est simple et efficace.

L'équipe marée compte plus de 30 ans de métier

L'équipe marée compte plus de 30 ans de métier

L'équipe Boucherie dispose de plus de 65 ans d'expérience !

L'équipe Boucherie dispose de plus de 65 ans d'expérience !

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Un bon moyen de valoriser les métiers et les hommes qui le pratiquent.

2/ C'est l'équipe qui compte plus que l'individu, preuve que l'expertise est partagée et repose sur une seule équipe. C'est ce qui fait que la démarche est originale.

3/ Whole Foods se différencie ainsi simplement de ses concurrents, même si ses équipes ne sont pas forcément plus expérimentées. C'est la perception qui compte.

4/ Pas de savoir-faire sans faire-savoir !

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°127 Spécial Eté (7) : Warby Parker et son livre "Good Day Bad Day"

Publié le par Frank Rosenthal

Septième et dernier "Il fallait y penser" spécial Eté avec 7 bonnes idées repérées dans le commerce avant de retrouver dès la semaine prochaine un rythme hebdomadaire.

VU A NEW YORK

L'enseigne d'optique Warby Parker n'en finit plus d'innover. On sait que Warby Parker a multiplié les rapprochements entre lunettes et lecture, jusqu'à se faire éditeur de ses propres livres. Le tout dernier est un livre d'illustrations avec d'un côté Good Day (bonne journée) et tout ce qui permet de positiver et de l'autre Bad Day (mauvaise journée) tout ce qui fait râler et complique la vie.

La couverture du livre

La couverture du livre

Un exemple de ce qui fait qu'une journée démarre mal : Bad Day

Un exemple de ce qui fait qu'une journée démarre mal : Bad Day

Un exemple de ce qui fait qu'une journée démarre bien sous un angle positif : Good Day

Un exemple de ce qui fait qu'une journée démarre bien sous un angle positif : Good Day

La mise en scène des livres en magasin

La mise en scène des livres en magasin

La présentation de "Good Day/Bad Day"

La présentation de "Good Day/Bad Day"

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ C'est parfaitement cohérent avec tout ce que fait Warby Parker.

2/ Cela va bien avec le ton positif de la marque.

3/ Cela donne de la visibilité hors des magasins, le livre est vendu sur Amazon.

4/ Cela participe parfaitement à différencier Warby Parker dans son secteur.

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°126 Spécial Eté (6) : Eataly et ses pastabilities

Publié le par Frank Rosenthal

VU A CHICAGO

A l'occasion de sa Pasta Week, l'enseigne italienne Eataly a mis en scène un  parcours client avec les possibilités de faire des pâtes (produits + recettes) nommé Pastabilities.

La Pasta Week

La Pasta Week

Deux exemples de Pastabilities
Deux exemples de Pastabilities

Deux exemples de Pastabilities

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ C'est totalement dans le territoire de marque "Eataly is Italy"

2/ Cela permet d'éviter une opération qui se limite à la promo

3/ Cela met en valeur quelques produits stars de Eataly.

4/ Cela crée un vrai parcours client.

5/ Les clients peuvent collectionner les fiches recettes (grand format, cartonnées et illustrées)

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°125 Spécial Eté (5) : Les avis clients enfin en magasin dans l'alimentaire chez Carrefour Market

Publié le par Frank Rosenthal

On sait que les avis clients sont devenus une habitude dans le parcours d'achat. Le cas d'école Trip Advisor le prouve avec ses plus de 400 millions d'avis. Mais curieusement, dans l'alimentaire avec une fréquence d'achats importante les avis produits à part quelques sites sont absents des magasins et encore uniquement consultables par smartphones donc avec une connexion qui fonctionne. Carrefour Market a depuis le 17 juillet 2017 mis en scène 200 avis clients et collaborateurs sur des produits dans ses magasins, une première dans l'alimentaire !

Un avis avisé permet de faciliter le passage à l'acte

Un avis avisé permet de faciliter le passage à l'acte

Malin, la campagne d'avis inclut les collaborateurs

Malin, la campagne d'avis inclut les collaborateurs

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ C'est un bon moyen de renforcer la value for money des produits "J'en ai pour mon argent"

2/ La mlse en scène des avis renforce l'expérience clients et permet de mettre en exergue des pépites en termes d'offre.

3/ Inclure les avis collaborateurs n'est pas une nouveauté (la FNAC par exemple le fait depuis longtemps dans son univers), mais permet à la fois de valoriser l'expertise interne et d'augmenter la fierté d'appartenance quand l'avis d'un membre du personnel devient national.

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°124 Spécial Eté (4) : Ligne Roset fabrique devant vous son TOGO

Publié le par Frank Rosenthal

Ligne Roset fabrique des canapés devant ses clients avec le houssage de son best-seller TOGO. C'était dans le magasin de Domus les 8 et 9 juillet derniers.

L'explication de l'opération

L'explication de l'opération

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Cela démontre la qualité de fabrication et pas seulement le savoir-faire design de la marque française.

2/ C'est un summum de l'expérience client.

3/ Roset a ajouté un jeu concours permettant de gagner 2 TOGO pour maximiser le trafic

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°123 Spécial Eté (3) : Le pack vacances d'Intermarché

Publié le par Frank Rosenthal

Plutôt malin les 2 packs lancés par Intermarché cet été à l'occasion des grandes transhumances. Ci-dessous la campagne de communication  :

En vacances dès le premier jour

En vacances dès le premier jour

Les courses toutes prêtes

Les courses toutes prêtes

Du temps de vacances gagné !

Du temps de vacances gagné !

La plus belle promesse des vacances

La plus belle promesse des vacances

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Parce que la promesse est simple selon Intermarché : 

Parce que votre temps est précieux,
surtout en vacances, nous avons réuni
tous les petits produits essentiels dans
les Packs Vacances
Alimentaire et Entretien.

2/ Parce que le contenu est vraiment composé des produits essentiels pour les vacances

En alimentaire :

- 1 vinaigrette biphasée balsamique Bouton d'or 500 ml
5 sachets de 200g de Riz Saint Eloi cuit en 10 minutes
- 1 sauce bolognaise Fiorini 420g
- 1 tube de mayonnaise Bouton d'or 175g
- 1 kg de sucre en morceaux Chabrior n°4
- 1 tube de Ketchup nature Bouton d'or 330g
- 1 paquet de Pâtes Fiorini torti cello de 500g
- 1 boîte d'olives vertes dénoyautées Bouton d'or de 160g
- 1 salière et 1 poivrière Cigalou duo 68g

En entretien :

 40 lingettes multi usages au citron Apta
- 1 flacon de 500 ml de liquide vaisselle au calendula Apta
- 3 rouleaux d'essuie-tout absorbant décoré maxi Apta
- 6 rouleaux de papier hygiénique rose 2 plis Labell
- 3 éponges grattantes vert Apta
- 1 tube de lessive en gel 250 ml Apta
- 20 sacs poubelle lien coulissant de 30 L Apta
 
 

3/Parce que le prix rond de 10 euros est accessible et simple.

4/ Parce qu'Intermarché a un fort réseau de magasins côtiers et c'est donc une bonne manière de renforcer la présence à l'esprit.

5/ Parce que c'est simple mais c'est une première dans la distribution française

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

Il fallait y penser n°122 Spécial Eté (2) : Quand Carrefour fait gagner le maillot à pois

Publié le par Frank Rosenthal

Carrefour est partenaire du Tour de France, en l'occurrence le maillot du meilleur grimpeur dit maillot à pois. L'enseigne a trouvé un bon moyen de relayer son partenariat en donnant la possibilité de gagner le maillot à pois par un simple retweet sur Twitter.

Un simple retweet pour tenter de gagner

Un simple retweet pour tenter de gagner

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ C'est un moyen très simple pour amplifier le partenariat et faire du bruit (ici plus de 3600 retweets)

2/ Une bonne utilisation quotidienne de Twitter et de son instantanéité

3/ Le coût est très faible.

En partenariat avec LSA

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>