Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

secteur distribution

Journée du Retail 2021 : E-commerce Magazine

Publié le par Frank Rosenthal

A l'occasion de la Journée du Retail 2021 organisée et animée par E-Commerce Magazine, pour plus d'informations c'est ici, j'au rai l'occasion et le plaisir d'intervenir en keynote d'ouverture sur le thème : Où en la relation des retailers avec les réseaux sociaux.

Un thème très riche, qui évolue très vite et sur lequel il y a beaucoup à dire.

Journée du Retail 2021 : E-commerce Magazine
Journée du Retail 2021 : E-commerce Magazine
Journée du Retail 2021 : E-commerce Magazine

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Adetem Club Horizon : Respecter le consommateur !

Publié le par Frank Rosenthal

Le 16 mars de 10h30 à 12h aura lieu la conférence du Club Horizon de l'Adetem sur un thème passionnant : le respect du consommateur.

J'aurai l'occasion d'intervenir avec Cyril Attias, fondateur et CEO de l'Agence des Médias sociaux et Alexandre Rispal, Directeur Général Délégue à Assurly et Secrétaire Général à Insurly France. On parlera donc d'influence, de contre-pouvoir, de transparence, de clarté d'information...

Pour ma part, je traiterai ce thème appliqué au commerce.

Pour plus d'informations et pour s'inscrire, c'est ici

Adetem Club Horizon : Respecter le consommateur !
Adetem Club Horizon : Respecter le consommateur !
Adetem Club Horizon : Respecter le consommateur !

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

Publié le par Frank Rosenthal

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

L'Observatoire Cetelem et son directeur, l'économiste Flavien Neuvy, viennent de présenter la nouvelle édition 2021. Comme chaque année, L'Observatoire Cetelem a interrogé 14200 consommateurs de 15 pays d'Europe. cette année le thème de l'étude porte sur la société sans contact (au-delà du paiement sans contact), une société qui limite les contacts sociaux.

Plus que jamais, cette nouvelle édition doit être téléchargée, consultée, analysée et pour 2 raisons essentielles :

1/ La société avec l'impact de la pandémie a profondément évolué, mais quelle est la pensée et l'état de l'opinion dans les 15 pays d'Europe ?

2/ La comparaison entre les différents pays européens a plus de sens que jamais. 

Je suis frappé de voir les écarts entre pays sur les mesures, les impacts sur la mortalité et le nombre de cas et l'économie. Donc plus que jamais, il est utile de se comparer, surtout sur une année dans laquelle, les comparaisons réelles par les voyages ne sont pas possibles.

Le rapport 2021 met en exergue une baisse des intentions de consommer et une hausse des intentions d'épargne, c'est somme toute logique mais c'est un véritable enjeu pour les plans de relance et pour les enseignes : encourager la consommation.

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

Le sans contact est associé avant tout pour les Européens à la solitude.

 

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

On voit aussi que la vie sans contact est une réalité quotidienne.

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

Enfin pour 79% des Européens, on voit que le e-commerce est la grand gagnant de cette crise, en tête de liste. Pas une surprise, mais une réelle confirmation.

Le sans contact prend la main sur nos vies : Observatoire Cetelem 2021

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

NRF 2021 : que retenir ?

Publié le par Frank Rosenthal

NRF 2021 : que retenir ?

Le salon de la NRF (National Retail Federation) le principal salon mondial qui se tient chaque mois de janvier à New York, s'est tenu pour la 1ère fois en visio aussi bien pour l'expo avec tous les stands que pour les conférences.

10 ans en commençant l'année à New York et une 11ème année à Paris à suivre les conférences seul et confortablement installé dans mon bureau. Les replays m'ont permis de voir au final 73 sessions (chaque session dure 30').

Un excellent condensé des changements majeurs survenus depuis mars 2020 sur le retail : développement du e-commerce, développement du retail à la maison, nouvelles possibilités de livraison, bouleversement des comportements consommateurs, beaucoup de cas inspirants parmi les plus grandes enseignes américaines : Walmart, Lowe's, Home Depot, Walgreens et beaucoup de créativité dans pas mal de secteurs. Enfin, plusieurs sessions ont permis de nourrir les réflexions sur l'avenir du commerce.

la matière collectée, les études et les recherches complémentaires donnent une abondance d'informations. Si vous le souhaitez, nous pouvons organiser un débrief à distance ou en physique (nombre de participants limité) sur un format à déterminer et je le précise ici avec un support ad hoc qui correspond à vos attentes et à construire sur mesure après échange avec vous.

Pour échanger sur cette possibilité (contenu, timing, devis) , n'hésitez pas à me contacter ici 

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Meilleurs voeux 2021 et commençons très fort en magasin chez Moncler Champs-Elysées !

Publié le par Frank Rosenthal

Meilleurs voeux 2021 à tous les lecteurs de ce blog.

Pour commencer l'année, souhaitons à tous les acteurs du retail une meilleure année 2021 (que 2020) avec espérons-le le retour sans crainte des clients en magasins (et aussi des touristes).

Et commençons l'année dans un nouveau magasin coup de coeur : Moncler qui a ouvert sur les Champs-Elysées le mois dernier sur une surface de 1200 m2 à la place de Nespresso, son plus grand magasin du monde.

Grand par la taille mais grand aussi par l'architecture commerciale avec les 2 architectes Gilles et Boissier qui a travaillé à la réalisation de ce superbe flagship à mi-chemin entre un appartement haussmannien et un chalet alpin.

A découvrir ici en images :

 

La façade du flagship Moncler

La façade du flagship Moncler

Une ballade dans un appartement haussmannien

Une ballade dans un appartement haussmannien

Un décor très travaillé

Un décor très travaillé

Moncler Pupazzo, la mascotte de la maison, très spectaculaire
Moncler Pupazzo, la mascotte de la maison, très spectaculaire

Moncler Pupazzo, la mascotte de la maison, très spectaculaire

L'espace d'expo temporaire avec une superbe expo de portraits parisiens pour l'ouverture

L'espace d'expo temporaire avec une superbe expo de portraits parisiens pour l'ouverture

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

2020 la fin d'une année et le départ d'Abercrombie & Fitch des Champs Elysées

Publié le par Frank Rosenthal

Le 2 janvier, l'enseigne américaine Abercrombie & Fitch se retire des Champs-Elysées dans la quasi indifférence générale.

Le retail a bien évolué depuis l'installation d'Abercrombie, dont vous pouvez retrouver l'histoire ici et ici

Un peu moins de 10 ans avant son ouverture, c'était déjà sur le blog Retail-distribution et c'est ici voici quelques images sur la fermeture des Champs Elysées.

L'enseigne gardera 2 magasins à Parly 2 et Vélizy 2 en centre commercial mais se retire : moins d'attractivité pour la marque, désaffection des Champs-Elysées et loyer élevé en sont les raisons.

 

Les portes se ferment définitivement le 2 janvier 2021

Les portes se ferment définitivement le 2 janvier 2021

Une superbe architecture (avec la lumière redevenue normale)
Une superbe architecture (avec la lumière redevenue normale)

Une superbe architecture (avec la lumière redevenue normale)

Le message minimaliste de fermeture

Le message minimaliste de fermeture

Des produits "collector" qui n'auront plus lieu d'être

Des produits "collector" qui n'auront plus lieu d'être

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Joyeux Noël à tous les lecteurs de retail-distribution.info

Publié le par Frank Rosenthal

Comme chaque année, pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Paris (malheureusement ils sont très nombreux cette année), un petit tour sous la coupole des Galeries Lafayette Haussmann pour voir ce superbe sapin !

Joyeux Noël à tous les lecteurs de retail-distribution.info
Joyeux Noël à tous les lecteurs de retail-distribution.info
Joyeux Noël à tous les lecteurs de retail-distribution.info

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Webinar avec Bonial : consommation : à quoi s'attendre pour la fin d'année

Publié le par Frank Rosenthal

C'est ce jeudi ensemble avec Bonial que nous ferons le point dans un webinar exclusif sur la consommation de fin d'année et avec, je le dis, à l'avance, beaucoup de données réactualisées pour tenir compte des fermetures totales de magasins ou partiels de rayons "non-essentiels".

Pour s'inscrire, c'est ici, sachant qu'il reste quelques places.

Tous les détails ci-dessous :

Webinar avec Bonial : consommation : à quoi s'attendre pour la fin d'année
Webinar avec Bonial : consommation : à quoi s'attendre pour la fin d'année
Webinar avec Bonial : consommation : à quoi s'attendre pour la fin d'année

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Les décisions sur le commerce physique en France, et si on regardait à l'étranger ?

Publié le par Frank Rosenthal

Voici les données de l'un des instituts de référence sur le digital, l'américain eMarketer, sur la montée du e-commerce et sur la baisse du commerce physique en 2020 aux Etats-Unis, 1er pays mondial du commerce.

On voit la rapidité de la transformation, sachant qu'il n y a pas eu de confinement général aux Etats-Unis, mais des confinements partiels (par état) et que finalement peu de magasins ont été obligés de fermer, donc une situation plus favorable pour le commerce Français (non essentiel, terme que j'emploie pour plus de clarté, mais qui ne cesse de semer de la confusion) qui a subi déjà 55 jours de confinement en mars/avril/mai et vient de refermer pour au moins 4 semaines (seuls 12% des Français pensent que le "déconfinement" va s'effectuer au 1er décembre !).

 

Des évolutions assez sensibles du e-commerce et du commerce physique aux Etats-Unis

Des évolutions assez sensibles du e-commerce et du commerce physique aux Etats-Unis

Alors et malheureusement pour la France les courbes risquent d'être encore plus nettes !

Concernant le e-commerce, c'est sans doute un des marchés les plus mondialisés. Une récente étude de Activate Consulting montre que le marché mondial du e-commerce est très concentrée à 60% entre 4 plateformes chinoises (Taobao et TMall d'Alibaba, JD.com et Pinduoduo) pour 42% pour les Chinois et 18% pour les deux plateformes américaines Amazon et eBay. 

Revenons en France qui réalise 33 à 34% du commerce de l'année entière sur les seuls mois de novembre-décembre.

Si le commerce physique (autre que les produits essentiels) ne fonctionne plus, on va aller beaucoup plus loin que les courbes américaines... donc une accélération très rapide des transformations du commerce et là ne nous trompons pas on aura trois grands camps perdants en France  :

1/ Le commerce indépendant qui ne pourra pas recevoir chaque mois des subventions de 20 milliards d'euros comme celle promise ce soir par le Premier Ministre et on a besoin d'eux tant pour l'économie que pour le tissu social indispensable au fonctionnement sain, apaisé et heureux de nos territoires.

2/ Nos grandes enseignes alimentaires (qui doivent se concentrer seulement sur les produits essentiels au moment où elles ont stocké comme les petits commerçants jouets et cadeaux de fin d'année) et enseignes spécialisées qui sont très souvent des fleurons de l'économie Française.
On doit être fiers de ces enseignes qui sont d'ailleurs régulièrement classées parmi les entreprises préférées des Français et on se doit de tous les défendre.

3/ La société française dans son ensemble car le commerce est le premier secteur d'emplois privés en France !

Donc oui, tout le monde perd sauf des grandes plateformes comme Amazon (et n'oublions pas Alibaba dont on ne cesse de sous-estimer l'audience et les ambitions internationales) qui seront probablement les grands gagnants de cette année 2020 !

Et encore pour Amazon les décisions françaises ne changeront pas grand chose ! Ca va surprendre beaucoup de ceux qui me lisent, mais je m'explique.

Amazon et ses actionnaires ont vu le cours de l'action en 2020 progresser sur le Nasdaq à vendredi dernier depuis le 1er janvier de plus de 64% et dans le même temps leurs résultats ont flambé.

N'oublions jamais que la France est un petit pays pour eux (38% de parts de marché sur le e-commerce aux Etats-Unis !) et un des pays qui a le moins progressé parmi tous leurs pays pendant le 1er confinement, ce sont les analystes américains qui le disent !

Par contre, ce qui est significatif avec Amazon c'est sa capacité d'investissement. Amazon a investi sur le premier semestre 2020 autant qu'en 2018 et 2019 pour l'extension de ses entrepôts américains selon Amazon Edge et en cette année 2020 a multiplié ses lockers par 3 aux Etats-Unis et vient d'investir dans un parc de 100 000 véhicules électriques. Et ce n'est qu'un (tout) petit résumé. 

Pour la France, s'il y a une baisse de consommation dans la période la plus cruciale de l'année, c'est catastrophique pour l'ensemble du commerce et de l'économie française.
Quand ça repartira, car oui ça repartira c'est l'histoire des pandémies que de disparaître et ça on ne le dit pas assez, la capacité d'investissement des commerçants Français ne sera plus la même et on est en train d'assombrir l'avenir.

Donc comme pour les sports professionnels en France actuellement, il faut que le commerce Français puisse continuer à jouer ! (En s'adaptant avec des normes sanitaires sur lesquelles le commerce a été exemplaire tout au long de l'année !)

Oui le problème sanitaire est urgent, mais le problème économique l'est aussi et le seul côté positif des décisions est d'attendre leur efficacité sanitaire que nous espérons tous.

Sans multiplier les déplacements, on pourrait laisser le choix aux Français d'acheter leurs jouets et leurs cadeaux sur une période de deux mois pour éviter les rushes en magasin. Et on peut le faire (même sur rendez-vous) en magasins spécialisés, dans leurs supers ou hypers (dans lesquels ils vont de toutes façons donc pas de déplacement supplémentaire) ou même en e-commerce (ce qui est encore le cas, encore que cette semaine on risque aussi de fermer en e-commerce la vente des produits non-essentiels (débat du dernier confinement) !

Je terminerai par un point qui est totalement oublié dans le débat.
De fait, beaucoup de produits ne vont être vendus qu'en ligne et uniquement en ligne !

Il existe ne l'oublions pas une fracture numérique en France, on l' a vu pour l'école au printemps et pour le commerce ce serait différent ?
Tout le monde n'est pas connecté à Internet et tout le monde n'achète pas en ligne, donc là aussi une prétendue égalité qui entraîne pas mal d'inégalités !

Noël 2020 sera différent mais espérons que les grands parents pourront avoir la possibilité (même sur des créneaux réservés comme l'a fait la grande distribution alimentaire lors du premier confinement) avec toutes les précautions sanitaires les jouets de leurs petits enfants dans un commerce physique proche de leur domicile.

La France est un grand pays du commerce et doit le rester. C'était le cas avant l'épidémie et j'espère que ce sera le cas après l'épidémie ! Pour la relance, on aura encore plus besoin du commerce qui a toujours su prouver qu'il était essentiel.

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Les rencontres d'Aix en Seine : consommer à l'heure des grands déréglements

Publié le par Frank Rosenthal

Excellent programme des Rencontres d'Aix en Seine organisées depuis hier et jusqu'à demain par le Cercle des Economistes. Au programme (c'était hier), notamment une excellente session consacrée à la consommation.

Vous pouvez consulter et visionner l'ensemble de la session

 

Les rencontres d'Aix en  Seine : consommer à l'heure des grands déréglements
Les différents intervenants
Les différents intervenants

Les différents intervenants

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Un temps nouveau : une décennie qui redémarre : conférence, webinar, conseil

Publié le par Frank Rosenthal

Cette crise inédite et totalement inattendue a changé et va changer beaucoup de choses.

Ces dernières semaines, j'ai eu l'occasion, à travers une veille internationale abondante et de prises de paroles dans les médias (relayées sur ce blog) de produire un document complet, riche, illustré et très visuel (445 slides au total) de 14 chapitres dont le sommaire intégral figure ci-dessous :

 

Un temps nouveau : une décennie qui redémarre : conférence, webinar, conseil

Pour une présentation sur mesure pour votre entreprise (webinar, conférence en physique, comités de direction ou comex,  animation d'ateliers d'échanges sur le sujet ou autres formats), n"hésitez pas à me contacter, tous les formats entre 1h30 et 2 jours sont possibles.

Pour me contacter, c'est simple par mail en cliquant ici

Ce dossier/ document de référence précède de quelques jours la sortie de mon nouveau livre "Inspirer le commerce" 101 cas inspirants à travers le monde qui sortira dans quelques jours aux Editions Kawa et dont j'aurai le plaisir de vous reparler ici.

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Masques : la polémique qui aurait du rester confinée

Publié le par Frank Rosenthal

La Grande Distribution va donc (et félicitons-nous de la nouvelle), tout comme les buralistes et pharmaciens distribuer des masques "chirurgicaux" destinés au grand public à partir du 4 mai.
Arrêtons au passage d'appeler des masques grand public des maques chirurgicaux, cela évitera bien des incompréhensions et des confusions.

Donc, on devrait tous accueillir ce large accès aux masques comme une bonne nouvelle alors que le moral des Français (et également des chefs d'entreprise) est au plus bas.
Une bonne nouvelle par exemple pour les 32 départements qui sont ce soir encore en rouge à 8 jours du "déconfinement".

Et bien non !  Voici les citoyens pris à témoin et voici qu'une nouvelle polémique sur les masques surgit, déclenchée par 7 signataires représentant 7 professions de santé et pas des moindres : Le Conseil National de l'Ordre des Médecins, des Infirmiers, des Chirurgiens Dentistes (qui s'est retracté), Le des Masseurs-Kinésithérapeutes, des Pédicures Podologues et enfin des Pharmaciens. 

Que reproche-t-on aux distributeurs ? 

D'avoir stocké les masques ? D'avoir commandé si vite des millions de masques (la mission leur a été confiée le 24 avril) ? De les avoir obtenus si rapidement ? De les vendre à prix coûtant ?
D'être des "profiteurs" de "guerre" ?

Oui tout cela à la fois, une polémique où le bouc-émissaire est désigné sur la place publique (les réseaux sociaux servant également de caisse de résonance) et les chaînes d'information ont de nouveau une suite au feuilleton des masques.

On oublie de dire au passage que les stocks de masques de la distribution avaient été réquisitionnés en début de crise par l'Etat pour les soignants, mais peu importe !

Un premier point qui devrait être suffisant pour disculper "l'accusé, la grande distribution" : peu importe la date des commandes passées par la distribution (Monsieur Muselier exige la production des bons de commande), ce n'est en aucun cas des masques "détournés" des soignants puisque l'on a cessé de nous dire et de nous rabâcher pendant des semaines que les masques pour les professionnels de santé étaient très différents des masques destinés au grand public et il s'agit bien ici de masques destinés au grand public. Donc visiblement cela ne gêne personne de contredire tout ce qui a été expliqué jusqu'alors !
Donc tant bien même que ces masques auraient été stockés depuis des semaines, ce qui n'est pas le cas selon toutes les déclarations successives de la semaine (et d'aujourd'hui) des patrons d'enseignes et de leur représentant de la FCD, la demande a été faite par l'Etat le 24 avril, donc comment cela pouvait être stocké depuis de semaines ! Et puis , ces masques ne pouvaient en aucun cas manquer aux soignants puisque leur protection n'est pas suffisante. On va de contradiction en contradiction. 

On fait donc fausse route, une polémique pour rien !
Mais plus c'est gros, plus ça passe.

Alors reste une dernière polémique, celle du prix des masques, qu'il aurait fallu soit encadrer d'emblée comme le prix des gels hydroalcooliques, soit aller jusqu'à la gratuité comme le fait un grand nombre de mairies en France. Mais qui devait le décider ? Qu'aurait représenté  la gratuité totale des masques, 2 heures de chômage partiel pour la France ? Ou une demi-journée ? Ou même une journée ! 

Donc là aussi une polémique qu'on aurait pu éviter. 

On lit ici et là que les distributeurs auraient du faire action commune, mais ils l'ont fait en ne prenant pas de marge et en vendant ces masques à prix coûtant.
Laissons-leur la liberté de choisir comment ils veulent vendre et distribuer leurs masques. Alexandre Bompard a expliqué jeudi soir sur le plateau de BFM et BFM Business que Carrefour avait décidé que cela passerait par les caisses et il a donné de bons arguments, c'est sa liberté de commerçant et tout le monde n'est pas obligé de suivre la même procédure et tant mieux, à chaque enseigne de décider !
A force de parler de mission de service public, on oublie toute notion de concurrence !
Donc encore une bonne nouvelle, la concurrence est vive et tant mieux car c'est une condition nécessaire pour relancer une économie qui en a bien besoin.

Enfin,  le rôle des médias est d'être neutre.
Le 20 heures de France 2 ce soir se croyant être impartial, fait son sujet sur cette polémique. On donne la parole aux Français, à "l'accusateur" Renaud Muselier dont on se demande encore pourquoi il a endossé ce rôle et au défenseur Jacques Creyssel, le délégué général de la FCD qui lui, est bien dans son rôle et multiplie les efforts de pédagogie avec une grande clarté.
Donc revenons au sujet de France 2 qui commence par l'habituel micro trottoir dans lequel évidemment des Français interrogés dans la rue condamne en saluant (on ne comprend pas très bien) ces millions de masques qu'on espérait plus mais qu'on aurait du sortir plus tôt tant on les attend et qu'il fallait donner avant qu'on puisse les commander, si la situation n'était pas aussi dramatique, un humoriste pourrait en rire.
Puis c'est le Président de la Région PACA qui y va de sa polémique en exigeant la production des bons de commandes (d'entreprises privées) pour savoir à quelle date les masques ont été commandées.
Décidément sur les libertés, on ne se pose plus aucune question, un Président de Région demande des bons de commandes aux entreprises privées. On laisse 3 jours pour produire les bons de commande. On est samedi soir, allez disons jusqu'à mardi ! 

Enfin, le représentant de la FCD, Jacques Creyssel, explique que les distributeurs ne font que remplir une mission qui leur est demandée par l'Etat pour le 4 mai (tout comme les buralistes et les pharmaciens). 

On n'a cessé de nous rabâcher les lignes, la 1ère, la deuxième, la troisième dans laquelle je m'inscrit n'étant ni soignant, ni "caissier" "ni héros du quotidien"  mais un simple consultant lassé des ces débats dignes du monde d'avant le monde d'avant.
Et voilà qu'alors le confinement n'est pas fini, toutes ces lignes sont battues en brèche ! Regardez les réseaux sociaux aujourd'hui.
Et pour quelles raisons ? On se le demande !

Les représentants de l'Etat ne prennent pas la parole et regardent les coups pleuvoir des deux côtés  : de la 1ère ligne vs la deuxième ligne sur les réseaux sociaux où chacun y va de son commentaire, de son soutien (ce que je fais ici) ou de son accusation.
Et si on avait besoin de tout le monde ? S'il y en a encore qui pensent qu'on peut se passer de la grande distribution, ils font erreur, elle est irremplaçable tout comme les 7 syndicats professionnels qui ont signé ce manifeste, ni plus, ni moins. 


Finalement, ce fameux monde d'après qu'on nous promet est en train de ressembler en pire au monde d'avant. c'était la crainte de Jean-Yves Le Drian, espérons que l'avenir lui donne tort !

Une polémique au final qui aurait méritée de rester confinée !
Quand au distribashing, je crains malheureusement qu'en France au-delà de 45 jours on ne puisse pas s'en empêcher !

Mon département : les Hauts de Seine est en rouge ce soir mais rouge c'est aussi la couleur du carton que devrait recevoir tous ceux qui ont initié cette polémique et tous ceux qui l'ont amplifié.

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer

Publié le par Frank Rosenthal

Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer
Le salon IRCE s'est tenu à Chicago du 25 au 28 juin 2019
Le salon IRCE s'est tenu à Chicago du 25 au 28 juin 2019

Le salon IRCE s'est tenu à Chicago du 25 au 28 juin 2019

Le commerce est difficile. Peu ou pas de croissance, un basculement d’une partie des achats en e-commerce, une rentabilité mise à l’épreuve, des investissements aussi bien en logistique, magasin, digital, SI…de plus en plus nécessaires et nombreux…

Bref, l’innovation pour aller à la recherche de nouveaux champs de croissance est primordiale, c’est pourquoi nous lançons et proposons à destination des enseignes et plus généralement des entreprises : WORKTALKS, un moyen simple et rapide d'avancer, d'innover, d'aller à la conquête de nouveaux champs de croissance.

Pour répondre à vos besoins d'innovations, 2 experts totalement indépendants, libres de pensée et non affiliés à un groupe ou à une technologie font décodage commun pour la deuxième fois en 2019 Laurence Faguer, Customer Insight  et moi-même pour Frank Rosenthal Conseils. 

Laurence identifie tout au long de l'année en France et aux Etats-Unis les meilleures pratiques et solutions technologiques en retail, mobile et social pour aider les entreprises françaises à les transposer avec succès.

De mon côté, outre l'interrogation permanente sur les tendances du commerce, je visite en France et à l'étranger plus de 1000 magasins par an.

Nous nous sommes alliés pour vous proposer notre expertise et vous aider à avancer et à innover sur vos problématiques commerciales et marketing.

Comment ? C'est là que WORLTALKS  intervient.

Pour la deuxième édition de WORKTALKS, nous nous sommes rendus tous les deux au salon  https://www.irce.com/ à Chicago du 25 au 28 juin 2019. IRCE (Internet Retailer Conference Exhition). C'est le salon référent dans le monde sur le e-commerce.
Nous avons assisté à plus d'une quarantaine de conférences et ateliers.

Mais aussi visité un grand nombre de magasins : de l'emblématique Apple Store, au Macy's et Target en plein renouveau et l'analyse des 4 Amazon Go présents sur Chicago.

Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer
Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer

Une seule raison pour vous proposer la deuxième édition de WORKTALKS : vous faire avancer et innover.
Qu'est-ce que c'est en 3 points ?
1/ Votre cellule expert innovation, décentralisée, senior et affûtée pour agir. 
2/ Des idées, des inspirations transposables et les meilleures pratiques du retail américain.

3/ Rien que de l'opérationnel, sur mesure et à la carte.

 

WORKTALKS s'appuie sur toute la matière récoltée et vous propose les principes suivants : 

1/ Tout part de vous : vous nous donnez vos 5 problématiques principales en les commentant

2/ Pour être sûr de coller à vos attentes, une liste de conférences par problématique est mise à votre disposition ainsi qu’une liste de magasins, vous choisissez 10 conférences qui vous intéressent, 10 magasins qui VOUS inspirent et 5 solutions dont vous voulez qu’on VOUS parle.

3/ Les deux experts à partir de toute la matière constituent un document sur mesure et une session de travail sur mesure.

4/ Ce n’est que pour VOTRE entreprise et VOS participants, comme c'est du sur-mesure pas de conférence publique et pas de participants de plusieurs entreprises. Ce n'est pas une restitution mais un document de travail pour vous et avec vous.

5/ La session dure ½ journée et ne peut en aucun cas durer moins, pas d’intervention en 1h ou 1h30, ce ne serait pas efficace ! 1/2 journée est nécessaire pour vos exposer la matière et surtout échanger. La matière est là pour vous alimenter mais surtout pour vous faire réagir.

6/ deux formules sont possibles

FORMULE 1 : REUNION DE TRAVAIL avec PRESENTATION et échanges (1/2 journée)

FORMULE 2 : FORMULE 1 + SESSION DE CREATIVITE avec ATELIERS et WORKSHOPS (1 journée)

 7/ Pour en savoir plus sur les conditions et possibilités, c'est soit sur le formulaire de contact de ce blog tout en bas de la page ou ici  soit en activant l'un des moyens de me contacter

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer

Publié le par Frank Rosenthal

Worktalks : aider les entreprises à innover et commercer
Le salon IRCE se tient à Chicago dans 12 joursLe salon IRCE se tient à Chicago dans 12 jours

Le salon IRCE se tient à Chicago dans 12 jours

Le commerce est difficile. Peu ou pas de croissance, un basculement d’une partie des achats en e-commerce, une rentabilité mise à l’épreuve, des investissements aussi bien en logistique, magasin, digital, SI…de plus en plus nécessaires et nombreux…

Bref, l’innovation pour aller à la recherche de nouveaux champs de croissance est primordiale, c’est pourquoi nous lançons et proposons à destination des enseignes et plus généralement des entreprises : WORKTALKS, un moyen simple et rapide d'avancer, d'innover, d'aller à la conquête de nouveaux champs de croissance.

Pour répondre à vos besoins d'innovations, 2 experts totalement indépendants, libres de pensée et non affiliés à un groupe ou à une technologie font décodage commun pour la deuxième fois en 2019 Laurence Faguer, Customer Insight  et moi-même pour Frank Rosenthal Conseils. 

Laurence identifie tout au long de l'année en France et aux Etats-Unis les meilleures pratiques et solutions technologiques en retail, mobile et social pour aider les entreprises françaises à les transposer avec succès.

De mon côté, outre l'interrogation permanente sur les tendances du commerce, je visite en France et à l'étranger près de 1000 magasins par an.

Nous nous sommes alliés pour vous proposer notre expertise et vous aider à avancer et à innover sur vos problématiques commerciales et marketing.

Comment ? C'est là que WORLTALKS  intervient.

Pour la deuxième édition de WORKTALKS, nous nous rendons tous les deux au salon  https://www.irce.com/ qui se tient à Chicago du 25 au 28 juin 2019. IRCE (Internet Retailer Conference Exhition) est le salon référent dans le monde sur le e-commerce.
Nous allons assister à de multiples conférences, keynotes et workshops.

Quelques conférences intéressantes proposées au salon IRCE (ce n’est qu’une première sélection) :

Walmart est le n° mondial et est en pleine renaissance

Walmart est le n° mondial et est en pleine renaissance

Airbnb est toujours une référence

Airbnb est toujours une référence

Framebridge est un site de e-commerce qui révolutionne le secteur arts & craft

Framebridge est un site de e-commerce qui révolutionne le secteur arts & craft

Mais aussi,

Etre un leader en technologie par Forrester

Comment la blockchain change le retail

Comment les leaders du retail transforment l’industrie

Devancer les attentes clients maintenant et demain par Internet Retailer

L’état du marché on line par UPS

Le futur de la mode par eBay

Les succès de l’omnicanal, de la supply chain et de la livraison par Forrester

Le pouvoir des market places par Internet Retailer

L’abonnement on line par Buzzfeed par Internet Retailer

Aligner votre stratégie avec les nouvelles tendances des moteurs de recherche

 

En plus de ces conférences auxquelles nous assisterons tous les 2, ce qui multiplie pour vous le contenu disponible global, nous allons également creuser une multitude de solutions et visiter un grand nombre de magasins innovants notamment les 4 Amazon Go qui sont implantés sur Chicago (c’est la ville américaine qui en compte le plus à l’heure actuelle).  Mais nous verrons aussi un centre commercial consacré aux DNVB, le renouveau de Macy’s avec Story at Macy’s et irons visiter le deuxième plus grand magasin américain de Whole Foods.

Whole Foods Lincoln Park le deuxième en taille des Etats-Unis

Whole Foods Lincoln Park le deuxième en taille des Etats-Unis

Une seule raison pour vous proposer la deuxième édition de WORKTALKS : vous faire avancer et innover.
Qu'est-ce que c'est en 3 points ?
1/ Votre cellule expert innovation, décentralisée, senior et affûtée pour agir. 
2/ Des idées, des inspirations transposables et les meilleures pratiques du retail américain.

3/ Rien que de l'opérationnel, sur mesure et à la carte.

 

WORKTALKS s'appuie sur toute la matière récoltée et vous propose les principes suivants : 

1/ Tout part de vous : vous nous donnez vos 5 problématiques principales en les commentant

2/ Pour être sûr de coller à vos attentes, une liste de conférences par problématique est mise à votre disposition ainsi qu’une liste de magasins, vous choisissez 10 conférences qui vous intéressent, 10 magasins qui VOUS inspirent et 5 solutions dont vous voulez qu’on VOUS parle.

3/ Les deux experts à partir de toute la matière constituent un document sur mesure et une session de travail sur mesure

4/ Ce n’est que pour VOTRE entreprise et VOS participants, comme c'est du sur-mesure pas de conférence publique et pas de participants de plusieurs entreprises. Ce n'est pas une restitution mais un document de travail pour vous et avec vous.

5/ La session dure ½ journée et ne peut en aucun cas durer moins, pas d’intervention en 1h ou 1h30, ce ne serait pas efficace ! 1/2 journée est nécessaire pour vos exposer la matière et surtout échanger. La matière est là pour vous alimenter mais surtout pour vous faire réagir.

6/ deux formules sont possibles

FORMULE 1 : REUNION DE TRAVAIL avec PRESENTATION avec échanges (1/2 journée)

FORMULE 2 : FORMULE 1 + SESSION DE CREATIVITE avec ATELIERS et WORKSHOPS (1 journée)

 7/ Pour en savoir plus sur les conditions et possibilités, c'est soit sur le formulaire de contact de ce blog tout en bas de la page ou ici  soit en activant l'un des moyens de me contacter

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Adetem Club Distribution : visite du 4 Casino

Publié le par Frank Rosenthal

Le Club distribution de l'Adetem que je co-préside avec Philippe Guilbert propose une nouvelle réunion : le commerce de demain s'invente aujourd'hui consacrée à la visite commentée du magasin innovant le 4 casino le mercredi 12 juin. 

Pour plus d'informations ou pour s'inscrire, c'est ici avec un nombre de places très limité.

Adetem Club Distribution : visite du 4 Casino
Adetem Club Distribution : visite du 4 Casino

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

Adetem Club Distribution : Quel avenir pour le commerce des années 2020 ?

Publié le par Frank Rosenthal

Adetem Club Distribution : Quel avenir pour le commerce des années 2020 ?
Adetem Club Distribution : Quel avenir pour le commerce des années 2020 ?
Adetem Club Distribution : Quel avenir pour le commerce des années 2020 ?

Pour s'inscrire, c'est ici

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 > >>