Uniqlo et Inès de la Fressange un partenariat qui marche (2)

Publié le par Frank Rosenthal

Deuxième facteur clé de succès après l'offre : le prix ou plutôt la value for money. Le prix est suffisamment attractif pour être accessible et suffisamment élevé pour bien respecter l'image et être cohérent avec l'ensemble des produits Uniqlo.

Exemples de prix  sur les chemises et tuniques

Exemples de prix sur les chemises et tuniques

Exemples de prix  sur les manteaux et vestes

Exemples de prix sur les manteaux et vestes

Partager cet article

Repost 0

Uniqlo et Inès de la Fressange un partenariat qui marche (1)

Publié le par Frank Rosenthal

Les deux partenaires ont renouvelé leur partenariat pour la rentrée 2015. nous allons décrypter ce qui fait le succès de ce partenariat.

Uniqlo et Inès de la Fressange un partenariat qui marche (1)

Commençons aujourd'hui par le 1er facteur clé de succès : l'offre.

La qualité et la profondeur de l'offre avec la signature Ines de La Fressange apparaissent comme un réel facteur clé de succès et surtout les produits sont disponibles !

Ici le magasin Uniqlo du Marais

Ici le magasin Uniqlo du Marais

Uniqlo et Inès de la Fressange un partenariat qui marche (1)

Partager cet article

Repost 0

Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)

Publié le par Frank Rosenthal

Interview toujours sur le lancement de Amazon donnée à Emarketing.

Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)
Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)
Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)
Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)
Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)
Le lancement d'Amazon sur l'alimentaire (suite)

Publié dans Analyse

Partager cet article

Repost 0

Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !

Publié le par Frank Rosenthal

Tribune écrite pour BFM Business parue hier et écrite quelques heures après l'ouverture du site alimentaire d'Amazon. Même si on sait que le géant du e-commerce a l'habitude de tester et d'optimiser, on est pourtant en présence d'un lancement en demi-teinte. On pouvait attendre beaucoup plus d'Amazon. Voici la reprise ici de l'intégralité de la tribune écrite pour BFM Business.

Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !
Amazon arrive dans l'alimentaire...et vraiment pas de quoi s'inquiéter !

Publié dans Analyse

Partager cet article

Repost 0

La très belle opération de l'Occitane avec Marie Claire

Publié le par Frank Rosenthal

L'opération relayée en entrée de magasins

L'opération relayée en entrée de magasins

L'achat de la bougie permet de financer des programmes de scolarisation des jeunes filles dans le monde. Une association utile et un beau cadeau à faire et à se faire à la verveine citronnée.

Je suis content de relayer cette opération sur ce blog, elle se termine à la fin du mois dans les boutiques L'Occitane.

Partager cet article

Repost 0

La réussite de Kiabi sur un marché textile déprimé

Publié le par Frank Rosenthal

L'enseigne réalise toujours de vraies performances sur un marché textile qui souffre durablement.

Quelques signes :

un croissance toujours forte année après année dans le top 100 de LSA.

Mais aussi et surtout depuis cette année la place de leader aussi en volume (c'est pas nouveau) qu'en valeur (la première place a été prise aux Galeries Lafayette) sur le marché.

Enfin, l'enseigne a su nourrir son positionnement et y mettre de la couleur. Un exemple avec le récent pop up store de l'enseigne dans le Marais.

La réussite de Kiabi sur un marché textile déprimé
La réussite de Kiabi sur un marché textile déprimé

Publié dans Enseignes

Partager cet article

Repost 0

L'humour d'Ikea pour la sortie de son nouveau catalogue

Publié le par Frank Rosenthal

Bien joué Ikea, en vendant un produit : une simple cloche, l'enseigne trouve un bon moyen de parler de la sortie de son catalogue annuel et de s'inscrire dans le quotidien...plus que jamais son ambition !

L'humour d'Ikea pour la sortie de son nouveau catalogue

Partager cet article

Repost 0

Benchmark distribution n°45 : la shopping experience

Publié le par Frank Rosenthal

Retour de la chronique mensuelle "benchmark distribution" toujours réalisée en partenariat avec le mensuel Cosmétique Mag.

Ce mois-ci la chronique est consacrée à la shopping experience.

Benchmark distribution n°45 : la shopping experience

Publié dans Benchmark distribution

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (32) Back to school 2015 : Belk et les Kids Fest

Publié le par Frank Rosenthal

VU A COLUMBIA (Caroline du Sud)

L'enseigne de grands magasins Belk, originaire de Charlotte en Caroline du Nord, a multiplié les animations en magasins autour des enfants.

Les Kids Fest sont un excellent moyen de faire venir les familles en proposant des promotions

Les Kids Fest sont un excellent moyen de faire venir les familles en proposant des promotions

Un podium pour les défilés, cela montre que le magasin est un lieu d'événements

Un podium pour les défilés, cela montre que le magasin est un lieu d'événements

Pourquoi fallait-il y penser ?

Belk se démarque avec une promesse en 3 mots (Modern, Southern, Style), cette promesse permanente doit être aussi appliquée la rentrée et l'enseigne se doit de faire différemment pour lutter contre Macy's et les hypers. Ce qu'elle fait avec l'animation et la théâtralisation de ses magasins.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (31) : Back to school 2015 : Hallmark/Crayola

Publié le par Frank Rosenthal

VU A CHARLESTON (Caroline du Sud)

Hallmark est une enseigne qui propose pour toutes les occasions un choix immense de cartes. L'enseigne propose également un peu de papeterie. Pour le Back to school 2015, elle est partenaire de Crayola pour personnaliser le choix de crayons de couleurs dans des boîtes collector.

L'opération s'intitule "Back to Basics"

L'opération s'intitule "Back to Basics"

La personnalisation absolueLa personnalisation absolue

La personnalisation absolue

Pourquoi fallait-il y penser ?

Hallmark n'est pas une destination évidente pour la rentrée. Jouer sur l'impulsion avec une opération simple et inédite donne du sens aux achats complémentaires, ce que l'enseigne fait ici très bien.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (30) : Back to school 2015 : Dollar General : le prix

Publié le par Frank Rosenthal

VU A ORANGEBURG (Caroline du Sud)

Dollar General est l'enseigne leader des dollar stores, très souvent implantée en zone rurale. Sa priorité est simple : en donner plus pour le dollar investi chez elle, la politique promotionnelle va donc dans ce sens et est très lisible.

Plus de produits pour un dollar ou moins, l'enseigne travaille son image-prix
Plus de produits pour un dollar ou moins, l'enseigne travaille son image-prix

Plus de produits pour un dollar ou moins, l'enseigne travaille son image-prix

Le prix, priorité absolue !

Le prix, priorité absolue !

Pourquoi fallait-il y penser ?

Une stratégie prix sur un temps fort de rentrée cohérente avec la promesse permanente : Save Time, Save Money, Every Day !

Une lisibilité des prix très simple qui permet des achats rapides.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (29) : Back to school 2015 : Pottery Barn Kids

Publié le par Frank Rosenthal

VU A PHILADELPHIE (Pennsylvanie)

Pottery Barn Kids, enseigne fille de Pottery Barn, se consacre à l'équipement de la maison, la décoration et aux accessoires pour les enfants.

Le thème de sa campagne : l'aventure commence !

Des codes efficaces pour parler rentrée

Des codes efficaces pour parler rentrée

L'aventure commence !L'aventure commence !

L'aventure commence !

Sacs à dos, cartables : l'enseigne a choisi de proposer un choix largeSacs à dos, cartables : l'enseigne a choisi de proposer un choix large
Sacs à dos, cartables : l'enseigne a choisi de proposer un choix large

Sacs à dos, cartables : l'enseigne a choisi de proposer un choix large

Pourquoi fallait-il y penser ?

L'enseigne dramatise de façon positive la rentrée pour impliquer les parents sur ce qui compte : la chambre et le sac à dos. Quitte et c'est assumé à faire l'impasse sur le reste !

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (28) : Back to school USA 2015 : la simplicité de Publix

Publié le par Frank Rosenthal

VU A CHARLESTON (Caroline du Sud)

L'enseigne alimentaire américaine originaire de Floride se distingue par ses codes de communication sur cette rentrée en proposant une campagne très épurée.

Le visuel générique de Back to school 2015 chez Publix

Le visuel générique de Back to school 2015 chez Publix

Une très bonne visibilité des visuels en magasin

Une très bonne visibilité des visuels en magasin

Des déclinaisons sur les produits qui ont de l'impact

Des déclinaisons sur les produits qui ont de l'impact

Pourquoi fallait-il y penser ?

Publix fait dans ses codes habituels simples et chaleureux pour plaire à ses clients. Sa signature promesse est "Where shopping is a pleasure" la promesse est parfaitement cohérente et l'ambition est élevée : faire des courses de rentrée un plaisir !

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (27) : Back to School 2015 USA : Family Dollar : Back to school for less

Publié le par Frank Rosenthal

VU A CHARLESTON (Caroline du Sud)

Les dollar stores comme Family Dollar profitent de cette période de forte dépense de la rentrée pour réaffirmer auprès des parents qu'ils permettent de dépenser moins.

Get Back to school for less

Get Back to school for less

La rentrée : une occasion de réaffirmer la promesse d'every day low price

La rentrée : une occasion de réaffirmer la promesse d'every day low price

Pourquoi fallait-il y penser ?

Une promesse unique et cohérente que l'enseigne assume totalement.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (26) : Back to school USA 2015 : Walgreens réaffirme son positionnement

Publié le par Frank Rosenthal

VU A PHILADELPHIE (Pennsylvanie)

L'enseigne de pharmacies leader américain et mondial Walgreens est également une destination pour la rentrée en renforçant sa zone saisonnière et sa proximité.

L'enseigne qui a une offre restreinte (plus du dépannage), manque de place et de légitimité pour l'exprimer, mise tout sur son positionnement comme on le voit ci-dessous :

Go back happy and healthy : une déclinaison du positionnement

Go back happy and healthy : une déclinaison du positionnement

Une offre de rentrée des classes classique et restreinte

Une offre de rentrée des classes classique et restreinte

Pourquoi fallait-il y penser ?

En déclinant son positionnement habituel "at the corner of happy and healthy" en "Go Back happy and healthy" l'enseigne légitime son offre et rappelle aussi l'actualité de son positionnement sur tous les grands temps forts commerciaux. Pour l'enseigne de pharmacies, au-delà des achats additionnels qui font monter le ticket moyen, l'enjeu des campagnes de vaccination; très fortes aux Etats-Unis, est un vrai gisement de business.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (25) : Back to school USA : les shops in shops de Target

Publié le par Frank Rosenthal

VU A CHARLESTON (Caroline du Sud)

Target qui a de très grands hypers est obligé de conserver l'offre dans le rayon permanent et d'exploiter l'allée centrale (même si les plans diffèrent de la France). Pour créer du lien entre les deux zones, la zone saisonnière est nommée explicitement "School Shop".

La zone saisonnière se nomme "School Shop"

La zone saisonnière se nomme "School Shop"

Quand on se trouve dans le rayon traditionnel, l'enseigne mentionne la largeur de choix du "School shop"

Quand on se trouve dans le rayon traditionnel, l'enseigne mentionne la largeur de choix du "School shop"

Sur toutes les surfaces dédiées, on retrouve des liens avec le site Target.com pour plus de choix

Sur toutes les surfaces dédiées, on retrouve des liens avec le site Target.com pour plus de choix

Pourquoi fallait-il y penser ?

L'offre de rentrée est forcément éclatée, le rôle de l'enseigne est de faciliter le repérage entre les différents espaces pour tous les clients, un système simple avec ce "School Shop".

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>