Pas d'affectif des Français pour les enseignes en difficulté ? (10)

Publié le par Frank Rosenthal

Fin de cette série aujourd'hui avec une réflexion sur les enseignes en difficulté.

Retail-distribution-Virgin.JPG 
La photo du magasin Virgin prise à La Défense il y a quelques jours ne peut pas laisser indifférent. Pas de clients, des linéaires vides, Bref une fin difficile et on peut comprendre le désarroi des salariés qui ont avoué que les clients leur mettaient la pression lors des grandes journées de soldes pour savoir si la marchandise avait été cachée.

On peut être surpris de cette attitude car difficile d'imaginer qu'un client visiteur entre dans un magsin Virgin sans connaître les difficultés de l'enseigne.

Pourtant avant ce problème, un sondage CA COM/Ipsos de janvier publié dans LSA avait montré la tendance : une indifférence forte.

sondage-enseignes-en-difficulte.JPG 
Difficile en effet de constater. Le consommateur a un pouvoir, celui d'acheter ou de ne pas acheter. Face à Virgin et ses difficultés, c'est l'enseigne et les consommateurs qui sont responsables de la situtaion, avant le e-commerce !
C'est comme une grande majorité qui regrettent la disparition des petits commerces sans les fréquenter ou très peu ! Le paysage de la distribution et ses recompositions ne sont pas indépendants de la volonté des consommateurs !

Publié dans Grandes Questions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article