Faut-il comparer les prix sur un seul produit en communication ? (8)

Publié le par Frank Rosenthal

Voici un exemple de communication comparative sur la rentrée : le prix du cahier Oxford.

Oxford-Carrefour.JPG

Pour ma part, je suis dubitatif.
D'abord on ne peut pas penser que le choix produit est le fruit du hasard.
Ensuite, la période de compraison se fait entre le 15 et 20 juillet, loin des pics de fréquentation et de bataille sur les prix.
Le nombre de magasins comparés est assez faible, 6 à 7% du parc Leclerc. Le client a donc toutes les chances de ne pas être dans les conditions de cette comparaison.
Enfin, l'écart paraît trop important pour que ce soit vrai et rien ne prouve que sur le reste des forunitures et du plein de courses, l'enseigne soit la moins chère.
La garantie prix me semble, à cout d'achat d'espace identique, bien plus efficace mais sans doute aussi bien plus contraignante !

Publié dans Décryptage Image-prix

Commenter cet article