Et si le drive s'était emparé des forces du hard discount ?

Publié le par Frank Rosenthal

La question est un peu outrancière.

Il y a une explication que j'avance ici, le drive s'est emparé des forces du hard discount. Il fait mieux que le hard discount pour contrôler son budget, résister aux tentations et aller vite...il y a 10 ans quand je travaillais pour un des leaders du hard discount c'était les forces reconnues du hard discount.

Voici maintenant une réflexion sur les forces historiques du hard discount comparées à celle du drive, Qui est gagnant  sur ses fortes attentes consommateurs ? Qui a perdu ses principales forces ?

drive vs hard discount



Alors, faut-il s'écarter du hard discount (Lidl mais aussi Leader Price) ou le réinventer (ce ne sont pas les concepts gagnants qui manquent à l"étranger pour donner des inspirations et mes Retail Playlist et "9 découvertes à..." au fil des années m'ont forgé quelques convictions sur le sujet.
Les Français n'aiment pas le hard discount  ou la facon de le faire ou encore les deux ?

De la même manière, l'hyper a progressivement perdu ses atouts :

voici ce que j'avais présenté aux Journées Annuelles de l'IFM en 2010 :

Evolution-d-el-hyper-Frank-Rosenthal-Conseils-copie-1.JPG 

Publié dans Grandes Questions

Commenter cet article