Carrefour Planet va t-il décoller ? Convictions et analyse

Publié le par Frank Rosenthal

Plus que présenter le concept de Carrefour Planet, ce qui n'est pas l'objectif de ce blog, d'autres le font et l'ont fait, il est intéressant de donner des convictions sur le décollage(ou non) de Carrefour Planet.

Après deux visites à des moments différents à Ecully et Vénissieux, j'ai un certain nombre de convictions, de points de vue qui sont tout...sauf des vérités et sont ouverts au débat, ici-même sur ce blog.

Premier point positif : le plaisir retrouvé de faire ses courses

Comme on le voit sur ma photo ci-dessus, la lumière est chaleureuse, le mobilier moderne, les allées larges, on a enfin l'impression d'être en 2010. Sur ce seul point, mission parfaitement rempli. La valorisation des produits frais et de la zone marché était un choix évident, tant ses rayons sont importants, mais là aussi mission remplie.

Retail-distribution-copie-11.JPG

Deuxième point positif : plutôt que d'être moyen sur tout, carrefour a choisi des "pôles" d'excellence

en se servant de spécialistes référents comme Picard pour les surgelés ou Virgin pour la culture. Plutôt bien vu et comme on le voit sur ma photo dans l'univers Virgin de Carrefour Planet Venissieux, cela change avec les rayons culture habituels des hypers ! De quoi justifier des visites moyennes en hypers d'1heure 30 selon les études les plus récentes.

Retail-distribution-3-copie-1.JPG

Troisième point positif : l'animation de l'hyper 

La présence de nombreux services (Beauty Bubble le salon de coiffure express sur lequel nous reviendrons demain) et les animations comme les cours de cuisine redonnent indéniablement de l'attractivité à l'hyper.

Ci-desous les cours de cuisine de Vénissieux.

Reatil-distribution-2.JPG

Quatrième point positif : la revalorisation de marques fortes.

Ma conviction est faite depuis longtemps : les MDD sont des repères prix, mais ont des limites d'attractivité et pour les hypers il est nécessaire de mettre en avant des marques fortes, leurs produits et surtout leur savoir-faire.   C'est indéniablement un plus et cela permet une vraie différenciation des formats. L'exemple ci-dessous de Nivea est frappant :

Retail-distribution-4.JPG

Cinquième et dernier point positif : l'intégration des nouvelles technologies, codes 2D, bornes : le sommelier Max est convaincant, la borne au GEM (gros electroménager) ne l'est pas du tout, Scan Lib le système de self scanning...tout cela va dans le bon sens...pour donner du sens à la relation client

Alors, vous allez penser que je suis convaincu de la réussite de ce concept. Pas totalement.

J'ai même d'énormes doutes sur l'image-prix. D'abord parce que le magasin qui paraît plus beau, paraît souvent plus cher, à lui de démontrer qu'il ne l'est pas. Et là je reste sur ma faim.

Exermple : très faible relais des baisses des prix des milliers de produits à Vénissieux, alors que c'est clairement l'hyper le moins favorisé des 2 hypers lyonnais, pourquoi baisser les prix si la communication ne le dit pas ou plus. Ne pas maintenir cette communication dans la durée revient à avoir fait une action ponctuelle, assimilable à de la promo et donc aux effets beaucoup plus réduits sur l'image-prix.

Par ailleurs, il faut noter la simplification du pancartage, ce qui va dans le bon sens et permet des massifications plus fortes.

Doute également sur le système de fidélité : or/argent/bronze, car sur une moyenne de 6 mois, je suis pas sûr que ce soit incitatif, exemple : si je suis au denrier mois à 22 visites, vais-je faire 3 visites dans le mois pour acquérir mon statut supérieur, je pense qu'aucun client ne raisonne sur une fréquence moyenne de 6 mois pour choisir son magasin. partir sur la base mensuelle qui sert d'exemple aurait sans doute été beaucoup plus efficace et suivi par les clients.

Alors, la conclusion : positive mais réservée.

Positive parce que tout comme Carrefour Market en son temps qui était nettement plus attractif que Champion, Carrefour Planet est plus attractif que Carrefour. Mais et c'est là qu'est la réserve quand Carrefour Market a remplacé Champion, l'enseigne est arrivé avec les produits Carrefour vs Champion, une carte Carrefour qui apporte du cash back vs Champion Iris essentiellement des points et des cadeaux et Carrefour Discount comme arme absolue. Avec quelles armes en image-prix Carrefour Planet va arriver ? De cette question et de ces réponses dépendront le succès de son déploiement.

Dans les deux Carrefour Planet et bientôt sur l'ensemble du parc, le chantier sur l'image-prix est ouvert...et il est vaste !

Publié dans Grandes Questions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article