Il fallait y penser n°76 : Uniqlo valorise les victoires de Djokovic

Publié le par Frank Rosenthal

Démarrage aujourd'hui pour cette rentrée d'une revue des meilleures idées observées cet été dans la distribution avec le retour de la rubrique "Il fallait y penser" (en partenariat avec LSA) qui reprendra ensuite son rythme hebdomadaire.

VU A PARIS OPERA

On dit généralement que quand on sponsorise un champion ou une équipe, il faut investir autant dans la visibilité et la communication que dans le contrat lui-même. Uniqlo ne déroge pas à la règle dans son magasin d'Opéra

Carrément une vitrine pour Nole (le surnom de Djokovic) avec des balles rouges !

Carrément une vitrine pour Nole (le surnom de Djokovic) avec des balles rouges !

Immanquable au centre du magasin !

Immanquable au centre du magasin !

Uniqlo n'oublie pas de faire le lien avec les produits

Uniqlo n'oublie pas de faire le lien avec les produits

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ D'abord le choix de Djokovic, numero 1 mondial du tennis, une personnalité internationale reconnue qui est une bonne égérie pour le numéro 4 mondial du textile.

2/ Uniqlo n'est pas que sponsor, il est équipementier et on peut ainsi retrouver en magasins, polos, sweats, survêtements du champion serbe.

3/ Uniqlo a su parfaitement mettre en scène son sponsoring en racontant une histoire autour du champion.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Commenter cet article