Les Incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (4)

Publié le par Frank Rosenthal

Les Incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (4)
Les Incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (4)
Les Incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (4)

Publié dans Dossier spécial

Partager cet article

Repost 0

Les Incontournables du commerce de demain : Bonne feuilles (3)

Publié le par Frank Rosenthal

Les Incontournables du commerce de demain : Bonne feuilles (3)
Les Incontournables du commerce de demain : Bonne feuilles (3)
Les Incontournables du commerce de demain : Bonne feuilles (3)
Les Incontournables du commerce de demain : Bonne feuilles (3)

Publié dans Dossier spécial

Partager cet article

Repost 0

Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (2)

Publié le par Frank Rosenthal

Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (2)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (2)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (2)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (2)

Publié dans Dossier spécial

Partager cet article

Repost 0

Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)

Publié le par Frank Rosenthal

Toute cette semaine sera consacrée à la reprise des Bonnes feuilles du livre "Les Incontournables du commerce de demain" parues sur le site e-marketing.

Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)
Les incontournables du commerce de demain : Bonnes feuilles (1)

Publié dans Dossier spécial

Partager cet article

Repost 0

Benchmark distribution n°44 : le commerce de demain

Publié le par Frank Rosenthal

Nouvelle chronique mensuelle réalisée pour Cosmétique Mag consacrée à la sortie de mon livre (co-écrit avec Olivier Dauvers) : Les Incontournables du commerce de demain.

Benchmark distribution n°44 : le commerce de demain

Publié dans Benchmark distribution

Partager cet article

Repost 0

Série spéciale : Les Incontournables du commerce de demain

Publié le par Frank Rosenthal

Pendant quelques jours, articles de présentation et de réflexion parus dans la presse ur la sortie de mon dernier livre : "Les incontournables du commerce de demain" co-écrit avec Olivier Dauvers et disponible ici

Aujourd'hui quelques réflexions livrés pour le blog de François Laurent : Marketing is dead

Série spéciale : Les Incontournables du commerce de demain
Série spéciale : Les Incontournables du commerce de demain

Publié dans Dossier spécial

Partager cet article

Repost 0

Benchmark distribution n°43 : la différenciation des MDD

Publié le par Frank Rosenthal

Suite de cette rubrique mensuelle réalisée en partenariat avec Cosmétique Mag

43ème numéro consacré à la différenciation des MDD :

Benchmark distribution n°43 : la différenciation des MDD

Publié dans Benchmark distribution

Partager cet article

Repost 0

Ma chronique vidéo n°15 : l'importance du store locator

Publié le par Frank Rosenthal

Ma chronique vidéo n°15 : l'importance du store locator

Pour retrouver toutes ces chroniques, cliquer sur widoobiz.com

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (15) : le goût très anglais de Marks & Spencer

Publié le par Frank Rosenthal

VU A PARIS

Dernière chronique avant la pause estivale de ce rendez-vous hebdomadaire conçu avec LSA pour recenser les bonnes initiatives des distributeurs en France et à l'étranger.

Opération somme toute classique sur "Discover the tastes of Great Britain" en anglais sur le prospectus :

Un prospectus magazine pour vanter le goût de la Grande-Bretagne

Un prospectus magazine pour vanter le goût de la Grande-Bretagne

Pour autant, il faut reconnaître une réelle créativité commerciale à l'enseigne anglaise pour cette opération déclinée dans ces 11 magasins parisiens.

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ L'offre est conséquente avec 400 nouveaux produits qui renforcent la légitimité anglaise de Marks & Spencer.

2/ L'enseigne joue la profondeur de l'offre, comme ici sur ses chips et snacks :

Il fallait y penser (15) : le goût très anglais de Marks & Spencer

3/ La théâtralisation en magasin est très réussie, que ce soit sur les vitrines ou en magasins comme ici au M&S Food Haussmann :

Les vitrines

Les vitrines

Les mises en avant de produits

Les mises en avant de produits

5/ Enfin, l'enseigne réalise une opération d'optimisation du ticket moyen en remettant à ses clients pour plus de 20 € d'achats un sac ou un plaid pique-nique

Il fallait y penser (15) : le goût très anglais de Marks & Spencer

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Rupture, vous avez disrupture ? Le futur est derrière nous

Publié le par Frank Rosenthal

Aujourd'hui, chronique d'un livre qu'il faut absolument livr eet qui vient de paraître chez

Kawa

Rupture, vous avez disrupture ? Le futur est derrière nous

Ce livre écrit par un collectif regroupant de belles et fortes personnalités sous le nom des "Mardis du Luxembourg" est une réflexion profonde sur les changements et les ruptures, le principe posé est que tout change sans arrêt. Evidemment, une réflexion profonde que les lecteurs de ce blog qui s'intéressent à la fois au marketing et au commerce doivent prendre en compte.

La rupture s'accélère s'opposant à un progrès linéaire.

3 visions se sont dégagées pour le futur, optimiste ou pessimiste selon les auteurs :

1/ la vision plutôt historique, parce qu'il convient de remettre l'avenir en perspective avec le passé pour mieux l'appréhender

2/ La vision expérientielle pour les autres, parce que la réflexion doit également s'enraciner dans le vécu.

3/ la vision philosophique pour les derniers, parce qu'il faut à un moment tirer des conclusions.

A lire...et à débattre !

Publié dans A lire absolument

Partager cet article

Repost 0

Les signaux du retail (15) : quels moyens de livraison dans l'alimentaire au Royaume-Uni ?

Publié le par Frank Rosenthal

Nouvel article de ces Signaux du Retail, rubrique réalisée en partenariat avec eMarketer

Le magasin domine encore à la fois dans ceux qui déclarent avoir déjà utilisé (96%) et ceux qui utilisent le plus souvent (86%).

Les commandes on-line arrivent en deuxième position sur l'alimentaire avec déjà près de la moitié des Anglais mais seuls 13% utilisent ce mode le plus souvent.

Enfin, le click and collect, l'équivalent de notre drive est à la peine avec 10% des anglais qui ont déjà utilisé et seulement 1% qui utilisent le plus souvent.

Les signaux du retail (15) : quels moyens de livraison dans l'alimentaire au Royaume-Uni ?

Rubrique réalisée avec :

eMarketer Retail

Publié dans Les signaux du retail

Partager cet article

Repost 0

Ma chronique vidéo n°14 : les champs de concurrence sans cesse élargis

Publié le par Frank Rosenthal

Ma chronique vidéo n°14 : les champs de concurrence sans cesse élargis

Pour retrouver toutes ces chroniques, cliquer sur widoobiz.com

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Repost 0

Ma chronique vidéo n°13 : la révolution du Bouton Darty

Publié le par Frank Rosenthal

La révolution du Bouton Darty

La révolution du Bouton Darty

Pour retrouver toutes ces chroniques, cliquer sur widoobiz.com

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (14) : les miroirs de Edeka pour assurer l'impact des fruits et légumes

Publié le par Frank Rosenthal

VU A HAMBOURG

Nouvelle parution de cette rubrique "Il fallait y penser" conçue en partenariat avec LSA

Direction l'Allemagne et Hambourg avec les magasins Edeka.

Le frais occupe une grande place dans l'offre et constitue un réel motif de visite quotidien.

La perception dès l'entrée d'une offre frais/marché est donc primordiale.

Il fallait penser utiliser des miroirs sur toute la hauteur pour refléter l'offre de fruits et légumes et ainsi obtenir un impact visuel conséquent qui optimise la perception de l'offre et l'image fraîcheur du magasin, le tout avec des surfaces réduites de centre-ville.

Un impact visuel fort

Un impact visuel fort

Une faible surface optimisée

Une faible surface optimisée

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0

Ma chronique vidéo n°12 : l'impact des objets connectés pour le commerce

Publié le par Frank Rosenthal

L'essor des produits connectés

L'essor des produits connectés

Pour retrouver toutes ces chroniques, vous pouvez cliquer sur Widoobiz.com

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Repost 0

Il fallait y penser (13) : Les 4 Temps comme point de retrait !

Publié le par Frank Rosenthal

VU A LA DEFENSE

Nouvelle livraison de "Il fallait y penser" qui recense les bonnes initiatives des distributeurs en partenariat avec LSA.

Le premier centre commercial Français 4 Temps/Cnit d'Unibail Rodamco fait profiter depuis peu ses 45 millions de visiteurs annuels d'un nouveau service de point retrait : l'espace Click & Services.

Le nouvel espace "Click & Services" des 4 Temps

Le nouvel espace "Click & Services" des 4 Temps

Un point de retrait supplémentaire ? Est-ce vraiment une innovation ?

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ La livraison est un point noir majeur du e-commerce notamment dans les zones très urbaines. Toutes les solutions méritent donc d'être mises en oeuvre.

2/ L'amplitude horaire de l'ouverture de cet espace est très large et adaptée à celle du centre commercial, à savoir du lundi au vendredi de 8 à 20 heures et même le samedi et le dimanche de 10 heures à 20 heures.

3/ L'espace est conçu comme une boutique avec vitrine, comptoir d'accueil et surtout un vrai concept magasin

Un vrai concept magasin pour ce point de retrait pas comme les autres

Un vrai concept magasin pour ce point de retrait pas comme les autres

4/ L'emplacement au coeur des 4 Temps, à proximité de Castorama et surtout en face du futur Burger King est un emplacement de premier choix.

5/ L'espace est doté d'une cabine d'essayage pour essayer sur place les produits textile/chaussures commandés. Plutôt utile, d'autant plus que ce point de retrait est aussi un point de retour. Je retire/j'essaye/je pars ou je renvoie en quelques instants, voilà qui améliore sensiblement l'expérience client.

6/ Plus qu'un point de retrait, c'est un point de services avec pressing et styliste personnel.

Pour le moment, le point de retrait fonctionne avec UPS, Kiala et Auchan mais nul doute qu'avec la prochaine ouverture de Burger King, l'espace Click & Services devrait connaître un grand succès !

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Repost 0