TVA sur les mobiles : les consommateurs grands vainqueurs ?

Publié le par Frank Rosenthal

Le  cas de la hausse de la TVA sur les forfaits mobiles et les abonnements Internet a créé une grande pagaille, des perdants et des vainqueurs.

Premier vainqueur, l'Etat qui va empocher pas moins de 1 milliard d'euros de recettes fiscales supplémentaires et qui avait demandé aux opérateurs de prendre la hausse à leur charge et obtient finalement gain de cause.

Deuxième vainqueur : les challengers du marché qui ont mené l'offensive. D'abord Bouygues Telecom qui proclamait fièrement ne pas augmenter le prix de ses forfaits mobiles en signant haut et fort de sa nouvelle signature "En faire plus pour vous". Virgin Mobile, n°4 du marché a aussi communiqué en conseillant aux clients d'éviter de se faire tondre. 

Perdants (au moins en image) : les deux leaders du marché et d'abord SFR qui a été le premier à réagir (quelques semaines après Bouygues Telecom, mais avant Orange) pour annoncer que la hausse de la TVA ne serait pas répercutée. SFR dit oui à ses clients et envoie même des SMS "Bonjour, SFR a écouté ses clients et a décidé de ne pas mettre en oeuvre le projet d'augmentation des tarifs pour ses abonnés Mobile à la suite de la TVA. Votre tarif TTC n'a donc pas été augmenté."

 

SFR-TVA.JPG

 

Une démarche loin d'être transparente puisqu'entre temps, le service client a été inondé d'appels et selon certains experts SFR a totalement sous-estimé l'envie de changer d'opérateur...et sans doute la motivation prix.

Orange, dans une position intenable s'est fait discret sur le sujet en faisant profil bas et en se rangeant à la position du marché.

Et si le vrai vainqueur de toute cette bataille était le consommateur ?

Selon La Tribune du 9 février, l'UFC indique que entre 300 000 et 500 000 personnes ont téléchargé le kit de résiliation proposée par l'association pour l'occasion. Les consommateurs réagissent, ont un pouvoir économique et l'utilisent, il faudra en tenir compte dans tous les enjeux.

Publié dans Grandes Questions

Commenter cet article

LAURENT 19/02/2011 09:22


Si tout simplement, le consommateur n'est il pas simplement intelligent en se remémorant la baisse de TVA qui n'avait pas été répercutée.
Par exemple voir 60 millions de consommateurs :"Les opérateurs baissent la TVA mais pas leurs tarifs" 10.2009.
( voir : www.60millions-mag.com/actualites/archives:les_operateurs_baissent_la_tva_mais_pas_leurs_tarifs )

Mais il est vrai que cette hausse cachée n'avait pas bénéficier d'une telle indignation médiatique des opérateurs...et à l'époque ce même consommateurs n'avait pas eu d'alternative que de rester.