Rétrovisions 2011-2012 (6) : Apple et ses Apple Stores

Publié le par Frank Rosenthal

Rétro 2011 : les 7 billets marquants de 2011

Cela a été incontestablement un des événements de 2011, la disparition de Steve Jobs. Jamais le décès d'un patron n'avait été aussi commenté. Si vous tapez décès steve jobs sur Google il ya près de 10 millions
de résultats !

Retour sur le billet du 20 octobre qui analysait l'apport au commerce des Apple Stores.

Quelques semaines après la disparition du fondateur d'Apple Steve Jobs et avec un peu de recul, je voulais revenir sur ce que les Apple Store ont apporté au retail. 

DSC01845.JPG

Le célébre Apple Store de New York sur la 5ème Avenue

D'abord, Steve Jobs a compris avant tout que les Apple Stores n'avaient pas pour but unique de générer des ventes mais aussi d'assurer la diffusion, l'accessibilité et la popularité de la marque.

Un magasin point de contacts avant d'être un point de vente, cette tendance qui est aujourd'hui évidente restera longtemps un cas d'école avec les Apple Stores.

Ensuite, les Apple Stores sont un lieu de rencontres et d'événements, quand les magasins ouvrent mais aussi pour chaque lancement de produit. 

Il est d'ailleurs intéressant de voir que d'emblée, ils se sont positionnés en complément de la vente en ligne et jamais en concurrent.

Intéressant aussi de voir la part de papier (en communication) minimale dans les Apple Stores. Il n y a que justement la liste des événements et des ateliers pour justement mieux les distinguer avec une forme différente de tous les messages magasins.

Retail-distribution-copie-9.JPG

Le partage d'informations est aussi un des facteurs clés de succès que ce soit dans les ateliers avec les amphis prévus à cet effet ou dans le contact direct entre les conseillers et le public.

Enfin, Apple Store a apporté la simplicité, un contact direct de bout en bout avec des terminaux mobiles d'encaissement et bientôt des tests ont lieu à New York du paiement avec le mobile.

Cette nouvelle forme de commerce qui part du client et l'accompagne de bout en bout est d'ailleurs plébiscitée particulièrement aux Etats-Unis où Apple compte plus de 250 Apple Stores.

Enfin, l'architecture est unique avec une façade tout en hauteur totalement transparente. C'est contraignant pour les implantations mais cela crée incontestablement une identité unique et particulière et c'est bien le rôle de l'architecture commerciale.

Retail-distribution-Apple-store-boston.JPG

Apple Store Boston

Retail-distribution-Apple-Store-Munich.JPG

Apple Store Munich


Publié dans Retrovisions

Commenter cet article