Quand Borders attaque Barnes & Noble

Publié le par Frank Rosenthal

SPECIAL USA

 

Suite de cette série consacrée aux tendances de la distribution américaine. Plus que jamais, on a vu un exemple hier avec Subway contre McDonald's et Burger King, les enseignes s'attaquent entre elles.

 

Dernière offensive avec les chaînes de librairie. Borders a ainsi décidé d'attaquer Barnes & Noble sur son programme de fidélité avec un promesse évidente :

 

No card, no cost, no hassle.

Pas de carte, pas de coût, pas de souci.

 

Quand Borders dit pas de carte, c 'est donner aux client fidèles la possibilité d'oublier leur carte et donc d'avoir une carte dématérialisable, il est intéressant de combiner les 2, pour autant le support habituel carte continue d'exister.

 

Quand Borders dit pas de coûts, c'est une façon de rappeler que la carte de Barnes & Noble coûte 25 $

Enfin, la simplicité est plus que jamais une tendance forte.

 

DSC01356.JPG

 

 

Publié dans Marketing client

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article