Lucky Bags : des consos en quête de nouvelles expériences shopping

Publié le par Frank Rosenthal

Suite de notre série sur les magasins éphémères.

Les 4 Temps lancent actuellement un concept inconnu en France mais qui depuis plusieurs années cartonne au Japon : les Lucky Bags.

Par exemple, l'hiver dernier au grand magasin de Tokyo Talashimaya 12000 personnes ont été candidates pour un lucky bag. Autre exemmple japonais, celui d'Apple Store qui a rencontré aussi un grand succès avec son Lucky Bag pourtant vendu l'équivalent de 275 €.
Le lucky bag est un concept qui cartonne à Noel quand on est en manque d'idées cadeaux.

C'est l'agence Nouveau Jour qui est à l'origine de l'opération.


Le principe est simple, du 21 au 29 novembre, on peut acheter soit des petits sacs à 30 €, soit des grands sacs à 50 €.

Les sacs sont proposés dans une boutique éphèmère situé au coeur des 4 Temps puit cassis sur 6 thèmes différents : mode, beauté, culture, high tech, maison, fun.

Ce sont des sacs surprises valorisés par le contenant qui atteint une valeur double.



Je suis allé samedi voir l'opération pour son démarrage, beaucoup de monde et selon les hôtesses interrogées, des quotas sur le nombre de produits vendus ont été instaurés. Le Parisien dans son édition de dimanche 22 novembre parle d'un gros succès pour le démarrage avec sur les 1100 lucky bags mis en vente, 200 vendus le 1er jour, pour les week-ends 200 sacs seront à vendre chaue jour et la semaine 100 lucky bags par jour.

Pou ma part, j'ai essayé un lucky bag High Tech grand format, la valeur dépasse effectivement le montant payé avec un seul produit en l 'occurence un casque audio AKG qui vérification faite sur les comparateurs de prix vaut à lui seul en moyenne 60 €, les autres produits (je garde le suspense) viennent compléter la surprise et apporter la valeur. Pas sûr pourtant qu'on atteigne le double du montant acheté.

Si l'opération marche, ne serait-ce que pour récompenser l'audace commerciale, et que le Lucky Bag est étendu à tous les partenaires du centre, ce pourrait devenir le cadeau de Noël carton pour
2010.

A suivre...

Une idée qui montre, une fois encore, que les Français ne boudent pas le commerce, mais sont à la recherche d'expériences nouvelles (le succès d' Uniqlo largement relayé sur ce blog en est une démonstration flagrante).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article