Les clients se fixent-ils un objectif de dépenses en magasins ?

Publié le par Frank Rosenthal

Difficile de répondre à cette question essentielle qui dépend des circuits spécilisés ou non, alimentaoires ou non, de la fréquence d'achat et de l'implication par rapport aux produits. 

Toutefois, l'étude Segments paru dans Linéaires en janvier 2011 donne des éléments de réponse sur le comportement du shopper en hypers.

Ils sont 46% à dire tout est prévu, j'évite de faire des achats en plus.

A la question, savez-vous à l'avance combien les courses vont vous coûter :

39% répondent non pas du tout

31% oui à 5 euros près

30% oui à 15 euros près.

Ce sont les objectifs et la réalité ? D'après Segments, la moitié des consommateurs interrogés après passage en caisse est capable de restituer le montant de ses achats à 15 euros près. 

15 euros au regard des paniers moyens cela fait beaucoup d'erreurs (c'est environ la moitié de la population qui fait plus de 40% d'erreur) et cela explique beaucoup de choses sur la confusion entre prix réels et prix perçus.

Publié dans Grandes Questions

Commenter cet article