Le zoom du mois n°21 : faut-il se démarquer à la rentrée ?

Publié le par Frank Rosenthal

 

Traditionnel temps fort des enseignes alimentaires, la rentrée est propice à l'observation des tendances promotionnelles. Dans ce blog, vous avez pu remarquer quelques initiatives comme les plus marquantes :

C'est la rentrée (1) : Lidl inaugure les foires aux vins   ou encore  C'est la rentrée (3) : PromoLibre vise dans le mille  et enfin  C'est la rentrée (4) : Les licences sont partout , on peu aussi ajouter le retour de L'Argus d'Intermarché :Intermarché et le retour de L'Argus : décryptage

Mais, dans les tendances, quoi de neuf cette année ?

En fait, pas grand chose, on pourrait presque reprendre Le zoom du mois de septembre 2009 et faire les mêmes conclusions.

Cette année au niveau des mécaniques promotionnelles, on trouve un best of de toutes les mécaniques.

Super U reflète bien cette tendance en proposant à ses clients un feuilleton promotionnel :

Retail-distribution-rentree-U.JPG

3 mécaniques différentes sont utilisées : bons d'achat, remises immédiates pour le catalogue le plus long 12 jours et le plus lourd 378 produits porteurs de promo (énorme à communiquer en magasins dans des supers de 2500 m2) et enfin points bonus sur la carte avec 151produits. L'enseigne assure sa dynamique, ne prend pas de risque et fait ou presque comme tous ses concurrents..;qui choisissent aussi la même démarche.

mais n'ont-ils pas raison ? La rentrée n'est sûrement pas propice à l'innovation promotionnelle.

Deux remarques pour finir :

Pour le nombre de produits communiqués, la palme revient à Géant Casino qui avec son catalogue du 11 au 21 août propose pas moins de 818 produits en promo, comme quoi l'intensité promotionnelle et la part de voix promotionnelle ne reflète pas forcément la part de marché commerciale.

Une remarque qui se justifie pleinement pour Carrefour qui augmente en 2010 son intensité promotionnelle, par rapport à Leclerc qui la diminue et dans les parts de marché les hypers Carrefour régressent alors que sur un an Leclerc fait la plus belle percée dans le Référenseigne Expert.

Alors pour reprendre la question du titre "Faut-il de démarquer à la rentrée ?" Certainement pas si on veut consolider ses parts de marché, certainement si on veut inverser une mauvaise tendance commerciale, car en gains de clients et de parts de marché, là toutes les enseignes ne sont pas logées à la même enseigne !

Rubrique réalisée en partenariat avec Le Site Marketing, source : Flash Actualités

Publié dans Le zoom du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article