Le zoom du mois n°20 : leçon d'image-prix pour Casino

Publié le par Frank Rosenthal

Certes, Casino ne cesse de baisser ses prix.

Les 4 prospectus ci-dessous sont là pour le prouver.

Reatil-distribution-Casino-pros-Baisse-des-prix.JPG

Mais là ou cela pourrait être simple, Casino complique les choses.

D'abord par la durée des prospectus. Où on parle de promos et il s'agit souvent de remises immédiates, quand les baisses de prix sont DURABLES il faut le dire et souligner la durée des opérations, respectivement 62 jours, 57, 55 et 24 jours, donc une longueur inhabituelle.

 

Ensuite par le choix des dates qui se chevauchent, exemple au 30 mars, le premier prospectus daté du 22 février au 24 avril couvre la période. Mais aussi le troisiéme en partant de la gauche du 29 mars au 2' mai et enfin le dernier du 8 au 31 mars. Donc sur cette date, 3 prospectus baisse des prix en magasins, comment relayer les produits.

 

Ensuite par la pagination, puisque 2 prospectus font 2 pages et 2 autres font 4 pages, qu'est-ce que ça pèse dans la boîte aux lettres ? Pas grand chose au propre et au figuré ! Comment ne pas être confondu avec de la promo pour lesquelles les baisses de prix (ponctuelles) sont mises en scène très fortement.

 

Enfin par le choix des produits marques nationales et MDD et aussi par la mise en scène de lots physiques qui laissent penser une fois de plus que c'est de la promo.

Morale de l'histoire : pour défendre son image-prix, ne pas confondre promo et image-prix.

Deuxième morale de l'histoire : quoi de plus évident que de baisser les prix lorsqu'ils paraissent (et c'est réel) historiquement élevés, mais si dans le commerce il suffisait de faire ce qui est évident, on le saurait tous.

 

Il est certes facile d'ironiser, mais de bons experts en image-prix n'aurait pas laissé passé cela. A suivre.

Evidemment, j'assume mes propos et reste à disposition pour les commentaires.

 

Rubrique réalisée en partenariat avec Le Site Marketing, source : Flash Actualités

Publié dans Le zoom du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article