La désertification commerciale des centres-villes se renforce avec la crise

Publié le par Frank Rosenthal

Le Monde a consacré un excellent article au sujet en étudiant le cas de Lorient dans son édition du 2 mai 2013.

En 2001, 6,3% des locaux commerciaux dans les centres-villes d'agglomérations de plus de 50 000 habitants étaient vides. En 2012, on est passé à 7,1% selon Procos.

Mais si l'on regarde les villes de 50000 à 100000 habitants, ce tauux est passé de 6,3% en 2001 à 8,6% en 2012.

Publié dans Secteur distribution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article