Consommer moins, consommer mieux

Publié le par Frank Rosenthal

consommer-moins-livre.jpg

Quelques semaines après sa sortie, voici quelques notes de lecture sur le livre "Consommer moins, consommer mieux" de Serge Papin et Jean-Marie Pelt aux Edttions Autrement et la Croix.

Un livre doublement intéressant :
1/ parce qu'il s'intéresse à l'avenir de la consommation sous un angle économique mais aussi écologique et social.
2/ Parce qu'il confronte les avis d'un chef d'entreprise, celui de la quatrième enseigne française Système U, Serge Papin et celui de Jean-Marie Pelt, écologiste convaincu.

Sans langue de bois, avec une grande lucidité et des propositions réalistes, le livre démontre que les changements sont déjà profonds...même s'ils ne se reflètent pas encore dans les chiffres.

Serge Papin, rappelle le pouvoir du consommateur : "C'est toujours le client qui détermine l'offre. Si dans le contexte actuel, le client dit "ça je n'en veux pas" l'entreprise n'a plus qu'à remballer son produit et fermer boutique."

Etant farouchement opposé au concept de déconsommation, qui me semble utopiste, la citation de Jean-Marie Pelt est appréciable " A la déconsommation, je préfére l'idée de simplicité ou de sobriété. Des mots qui ont un sens non seulement pour la consommation, mais aussi pour le fonctionnement global de la société."

2 regrets toutefois à la lecture de ce livre :

1/ La surprise vient du fait que les deux débatteurs sont d'accord sur tout ou presque, cela nuit à la profondeur du débat, puisque au final ce sont plutôt deux témoignages complémentaires, plus qu'un dialogue.  Le livre, présenté, sous forme de dialogue manque de ce fait de rythme.

2/ Serge Papin commente avec raison " Si on veut inciter les citoyens à une démarche vertueuse, il faudra ramener du pouvoir d'achat dans le système afin de permettre une consommation responsable qui, on le sait déjà, ne sera pas forcément moins chère."
Un constat juste, mais sans piste de solution. Le dilemme entre une consommation "voulue" "la consommation mieux" et la consommation réelle, par défaut, celle à laquelle on peut accéder,  risque de s'accentuer...et les frustrations avec.

Publié dans "A lire absolument"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article