40 èmes Journées Annuelles de l'IFM, il y a tellement à retenir ! (3)

Publié le par Frank Rosenthal

Troisième et dernier article de cette série sur les très denses et intéressantes Journées Annuelles de l'IFM qui ont rassemblé plus de 2000 personnes de la communauté industriels et distributeurs.

Pour en savoir plus, je vous invite à vous connecter sur le site d'Olivier Dauvers, ici  Editeur et animateur de ces Journées Annuelles pour lire les résumés des entretiens avec les grands patrons de la distribution de Michel-Edouard Leclerc, à Jacques-Antoine Granjon patron de Vente Privée, en passant par les patrons des enseignes indépendantes Serge Papin, pour Système U et Philippe Manzoni pour Intermarché, autre patron face à l'IFM : Régis Schultz pour But.

Voici les principaux points notés tout au long de la deuxième journée.

1/ Les Immanquables de 2012

Le panorama des concepts en 2012 avec Linéaires. exercice toujours intéressant, mais qui confirme mon impression, l'innovation est sur le terrain du drive et finalement assez peu dans les magasins. A se demander si toutes les ressources d'innovation ne sont pas affectées au drive !
Désolé, mais la couleur du carrelage, c'est du concept, du design mais pas  de l'innovation ou en tout cas celle attendue par les clients. Et sur la mise en scène des produits frais, je reste (sans jeu de mots) sur ma faim !

J'ai le sentiment que le drive est plébiscité pour de vraies raisons...mais par défaut par manque de plaisir des courses en magasins.
Le Tour de France des nouveaux concepts présentés (et encore on parle de ceux qui ont innové) n'apporte pas la réponse escomptée pour retenir les clients en magasins. Oui, alors, plus que jamais, il faut innover !

NB : mes remarques portent non pas sur la sélection faite et commentée par Olivier Dauvers et Florent Vacheret, rédacteur en chef de Linéaires, qui est représentative vue la multitude de magasins visités et d'enseignes citées mais sur la réalité des innovations que je peux constater aussi lors de mes nombreuses visites en magasins.

A l'heure où il faut faire venir les clients en magasins, en 2012 l'innovation n'a clairement pas été érigée au rang des priorités, quoi qu'on en dise !


2/  L'IFM s'internationalise

Présentation intéressante du partenaire marocain de l'IFM sur le commerce au Maroc et le Marocco Mall, à Casablanca, je ne l'ai pas visité mais je trouve plutôt malin de remettre un souk au sein du centre commercial !

Très belle présentation de François Humbert Prince, étudiant à Vevey du cas Cailler pour son flagship dans son usine,

 Retail-distribution-copie-5.JPG
Pour consulter en détail ce travail : rendez vous sur le blog de Frédéric Humbert Prince, designer en visual merchandising dans l'école de Vevey en Suisse, partenaire de l'IFM en cliquant ici

3/ La formidable dynamique de Coca-Cola en Europe  et notamment la présentation du cas Coca Zero.

 Cette vidéo est incroyablement créative et a été vue par près de 9 millions de personnes sur You Tube. Pas étonnant que le Président Europe de Coca-Cola Enterprises, Hubert Patricot dise que ça donne beaucoup d'idées pour les événements en hypers.
En fait, l'avenir de  l'hyper est bien là : créer des événements. L'innovation est là et bien là. Bravo à Coca, la force des très grandes marques ! Celles qui donnent envie !

4/ Face à l'IFM : Philippe Manzoni, Président de Intermarché Alimentaire
Retail distribution (2)
1 heure d'entretien. Beaucoup de points à retenir. Un objectif affirmé de 15% de parts de marché.

Le format qui progresse le plus chez Intermarché ? C'est l'hyper. Alors on a beau l'appeler hyper de proximité c'est une progression à 2 chiffres. Leclerc même avec ses grands hypers va bien (même si les grands hypers progressent moins vite que le reste du parc), Hyper U va bien,  Inter Hyper va bien, Auchan est performant sur la dernière période des 25 jours Auchan...Bref, les hypers souffrent et c'est normal vu l'intensité de la concurrence sur le non alimentaire mais s'en sortent finalement pas si mal (ça c'est moi qui le pense et l'écrit), loin d'un format qu'on dit mort...depuis combien de temps le dit-on maintenant ? Plus de 10 ans, chaque année, on parle de la mort des hypers et je fais le pari qu'on en reparle l'année prochaine 

Intermarché compte 500 drives (quelle que soit la forme de retrait) et doublera son parc en 2013.
Enfin, un chiffre intéressant : Intermarché fait fabriquer 95% de ses marques propres par des PME, c'est plus que U, mais comme c'est U qui le dit c'est U qui gagne en perception !

5/ Face à l'IFM Serge Papin, Président de Système U
Retail-distribution-3-copie-4.JPG

De tous les dirigeants qui se sont succédés à la tribune, c'est incontestablement celui s'engage le plus dans le combat sociétal (je pense aux PME mais surtout au mieux consommer).


Quelques verbatims :
"L'image-prix ne se travaille plus que sur le prix permanent."
"U n'a pas vocation à baisser les prix et détruire de la valeur."
"Tout ce qui est artificialité autour du prix perturbe."
"L'avenir des indépendants est l'avenir de la transmission."
"Le modèle du supermarché est un modèle d'adaptabilité, la présence à l'international ne se conjugue que avec l'hypermarché."
"La constance est un élément de la compétitivité."

A noter en une heure d'entretien, pas une fois Serge Papin n'a cité le"Commerce qui profite à tous !"

(Pour plaisanter, je le fais ici à sa place ! car ça collait parfaitement à son discours).

"Le commerce qui profite à tous" C'est un commerce qui profite aussi à U, incontestablement la part de marché de U se développe avec une accessibilité pour 2/3 des Français (ça laisse du potentiel en ouvertures, rachats, alliances !)  et avec une progression à 2 chiffres (10% à parc non constant) sur 2012

Sur les 40 èmes Journées Annuelles, incontestablement le plus beau plateau de l'année sur le commerce, on a vu la difficulté d'analyse des comportements des consommateurs qui changent et le moins qu"on puisse dire changent vite et radicalement.
Qui pouvait prédire en période de repli du pouvoir d'achat le recul (durable) du hard discount et des premiers prix ?

Publié dans Dossier spécial

Commenter cet article