Le positif est de retour, positif ou négatif ?

Publié le par Frank Rosenthal

J'attendais de voir la campagne un peu plus dans la longueur pour pouvoir réagir.
A la veille du démarrage de la grande opération promotionnelle de Carrefour "50 ans pour nous, 50 jours pour vous", que peut-on dire de cette campagne ?

En positif :
- Adopter, dans des moments difficiles, un etat d'esprit positif et enthousiaste et lutter contre la morosité ambiante, c'est pour moi le principal atout de cette campagne.

- Donner une direction à l'entreprise, ce qui manquait cruellement, et cette campagne, qui a, de fait,  aussi des vertus sur l'interne.

- Rappeler tout ce que Carrefour fait pour ses clients : "offrir des produits de qualité à prix discount, imaginer des solutions qui rendent les courses plus faciles, rendre le bio accessible au plus grand nombre, faire de l'environnement notre priorité, mettre la technologie et le progrès à la portée de tous, permettre à chacun de manger un repas équilibré pour 1 euro.)

Finalement, ces 3 points permettent de dire que le retour du positif est positif...mais :

-Cette campagne ne surprend pas
-Il y a très peu de nouveautés
-Qu'est-ce qui est spécifique à Carrefour ?
- où sont les nouvelles idées ?

Et surtout deux autres reproches ;
Le positif, on a du mal à le retrouver en magasin avec les codes blancs omniprésents de Carrefour Discount. En magasin et je fais référence à une visite récente, rien ne change et rien de vraiment positif.



Les repas à moins de 1 euro, c'est bien mais c'est un thème depuis longtemps repris par le hard discount et adapté de Carrefour Espagne. Ci-dessous la communication de Lidl cet été (Source : Flash Actu Le Site Marketing) et de Carrefour Espagne :





Enfin, quand on souhaite améliorer son image-prix (la priorité des priorités pour Carrefour), il faut apporter des preuves. Un petit déjeuner à 0,57 € c'est bien mais comment puis-je vérifier que Carrefour est moins cher quand on part sur la base de 2 tranches de pain de mie, ce n'est absolument pas comparable, donc du déclaratif ! Pas très malin quand Leclerc lance la garantie promo et ne cesse de communiquer sur son comparateur ou quand Intermarché aligne les preuves concrétes sur le discount utile (frais, viande, prix collés sur les étiquettes, réductions pour les familles nombreuses).

Le positif sera de retour...quand les idées seront nouvelles ! Dur, non, exigeant, oui, on l'est d'autant plus avec un leader dont on attend qu'il soit innovant !

Publié dans Enseignes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article