Monoprix : et si j'achetais tout, un couac en communication ?

Publié le par Frank Rosenthal

Il s'agit ici de la dernière campagne fortement relayée en prospectus et en magasin :


Et si j'achetais tout chez Monoprix ? Curieuse affirmation parce que l'enseigne a incontestablement du mal à avoir un taux de nourriture important, alors c'est un peu la méthode coué. De plus, tout acheter chez Monoprix c'est un peu oublier l'image-prix médiocre dont souffre l'enseigne et ça ne correspond en rien au comportement du consommateur puisque rappelons que les enseignes alimentaires qui fidélisent le mieux (comme Leclerc) ont un taux de nourriture de 30%, ce qui veut dire que 70% des achats sont effectués à l'extérieur des magasins.

STOP on arrête tout ! Vous pensez sans doute la même chose que moi...mais j'ai commis une erreur, même si en magasin, tout client peut penser légitimement ce que j'ai écrit au-dessus, la réponse se situe dans le prospectus.

On peut tout acheter chez Monoprix parce que c'est la pari de la marque M et de ses 1500 produits. Monoprix explique en page 2 de son prospectus que vous pouvez tout acheter chez Monoprix "même avec un petit budget" "même avec une grande famille" "même avec un petit budget et une grande famille". La marque M est vendue 20% moins chère que les marques nationales...

Certes, mon interprétation était rapide mais là aussi Monoprix communique sur cet argument des 20% moins chers...quand Intermarché ne cesse de rappeler dans ses spots que la différence est de 25%...

Votre avis ? Communication peu claire ou teasing et surprise qui incitent à aller chercher la réponse ?

Et si "On fait quoi pour vous aujourd'hui" proposait de délivrer jour après jour des messages simples !

Publié dans Enseignes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article