La parfumerie, achat d'impulsion? Une idée reçue

Publié le par Frank Rosenthal

Selon une étude du panéliste NPD, l'achat d'implusion est réduit à 22% pour le maquillage, 14% pour le soin et 11% pour le parfum.


Mais surtout quand on pose la question (sur une base de 1406 acheteurs) : "Aujourd'hui avant d'entrer dans ce magasin aviez-vous prévu d'acheter un produit ?" 85% répondent oui et 15% répondent non.
Les achats sont donc pré-programmés et prévus.
Parmi les 85% qui ont prévu d'achter quelque chose, 60% citent une marque précise.

Enfin 2 chiffres clés sur ce circuit :

65% qui entrent dans le magasin ressortent sans rien acheter.
85% détiennent une carte de fidélité.

Publié dans Marketing client

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article