Hausse des prix et pouvoir d'achat : dangers pour la démocratie ?

Publié le par Frank Rosenthal

C'etait un des thèmes de "La cité du commerce et de la consommation" qui a eu lieu vendredi 28 et samedi 29 novembre. J'ai pu assister à ce débat dans les locaux de l'ESCP.

 

Voici quelques idées fortes à retenir, notamment celles de l'économiste Jean-Paul Betbéze qui livre quelques réflexions clés.

 

Jean-Paul Betbéze, macro-économiste et directeur des études économiques du Crédit Agricole :

"Le commerce c'est la croissance, la frugalité c'est la crise."

"Les problèmes de prix ont-ils un effet sur la démocratie ? Aux émeutes de la faim, rien ne résiste."

"La déflation qu'on connaît déjà sur l'immobilier, les actions, les prix agricoles peut avoir des effets dramatiques. Ne rentrons pas dans une logique déflationniste : demain j'achèterai parce que ça aura baissé !"

"La mauvaise déflation vient de l'angoisse, la bonne de la concurrence, de la croissance, de l'innovation."

"S'il y a déflation, comment vont évoluer les salaires ?"

 

Grégoire Kaufman, directeur commercial marketing de Ed :

"La perception du pouvoir d'achat se fait plus sur le récurrent et l'obligatoire : l'alimentaire."

 

Jérôme Bédier, Président de la FCD : "Il faut faire confiance à la concurrence."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mama miracoli 02/12/2008 08:58

Un duel de poésie sur mon blog le 2 et 3
venez me visitez ,cela serait sympa tout autant que votre joli blog