Le hard discount promet aussi l'équilibre alimentaire

Publié le par Frank Rosenthal

Dans mon livre "Value for Money" sous titré : "de l'ère du prix à l'ère de la valeur" dont j'ai parlé dans le blog Value for Money, de l'ère du prix à l'ère de la valeur (1)

je défendais l'idée que le prix seul sans aucun autre argument a de moins en moins de chances d'attirer le consommateur.

Le hard discount qui défend pourtant plus que quiconque les prix bas et discount commence de plus en plus à "valoriser" son prix par d'autres arguments.

Les coups promotionnels de Lidl sur le non alimentaire suivent aussi cette tendance. Les appareils photos numériques sont aussi argumentés que chez les concurrents.

Ed vient de démontrer qu'on pouvait parler d'un produit plus "luxe " en alimentaire et employer des arguments nutritionnels et cela même en affichage (en l'occurence dans le métro parisien) qui n'est pourtant pas le média de l'argumentation.






Publié dans Value for Money

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article