La distribution alimentaire en TV en 2008 : que retenir ?

Publié le par Frank Rosenthal

Après 16 mois d'utilisation, depuis janvier 2008, que retenir ?

1/ Pour la distribution alimentaire

Toutes les enseignes hypers et supers sont présentes sauf Cora, Match, Atac, Simply Market.
Aucune enseigne de hard discount n'a essayé la télévision, est-ce pour préserver l'image prix ? Ou simplement la rentabilité ? Mais Lidl, par exemple, est un des tous premiers annonceurs de la distribution.
Shopi est la seule enseigne de proximité à avoir pris la parole.

2 enseignes ont revu leurs copies de fond en comble en 2008 :

Casino qui est passée du zéro souci à "nourrir un monde de diversité" et qui a l'originalité (payante) de communiquer à 2 niveaux : corporate groupe et multi-enseignes.

Intermarché qui a tout changé, sauf la signature, "tous unis contre la vie chère", mais a fait disparaître les mousquetaires et mis en avant des preuves concrétes, comme les prix collés aux produits.

E.Leclerc continue ses prises de paroles sur le pouvoir d'achat et si le Ticket et le site comparatif quiestlemoinscher.com restent présents, l'enseigne s'est trouvée un nouveau combat : faire baisser le prix des médicaments en vente libre.

Carrefour a fait de ses MDD un véritable levier, Système U continue à marteler le u-commerce avec beaucoup de présence des produits U et un soutien aux activités annexes (carte U, location U...).

Difficile de connaître les résultats : mis à part Système U qui a même fêté dans un spot TV ses 500 000 nouveaux clients en 2007.

Toutefois, toutes les enseignes présentes en 2007 sont toujours là en 2008 et c'est ça le vrai indicateur.
Seul champion a quelque peu disparu des écrans, mais la marque Champion risque de ne pas perdurer, auquel cas, il est logique que le Groupe Carrefour désinvestisse pour son enseigne.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article