Le pouvoir d'achat, tout sauf une préoccupation passagère !

Publié le par Frank Rosenthal

Suite à mon article sur ce blog du 9 mars sur les audiences des émissions traitant du pouvoir d'achat, il est intéressant de suivre les évolutions des audiences dans le temps.

On pourrait croire que les multiples émissions sur le pouvoir d'achat lassent télespectateurs et consommateurs, mais ce n'est pas le cas, les chaînes continuent et les audiences restent fortes.

D'abord jeudi dernier 3 avril, France 2 consacrait une partie d'Envoyé Spécial au pouvoir d'achat, le plus long reportage en ouverture de l'émission et l'audience, avec 21,1% de parts de marché et plus de 4,66 millions de télépectateurs, a été au rendez-vous.

Le dimanche précédent le 30 mars, Capital sur M6, dont le sujet était : "comment manger sain et bon marché ?" présentait une enquête sur les plats cuisinés à prix cassés et a aussi réalisé plus de 21% de parts de marché avec
5 550 000 telespectateurs. L'emission a même largement devancé le film sur la vie de Ray Charles "Ray" avec l'oscarisé Jamie Foxx.

Enfin, avant hier, dimanche 6 avril, Zone Interdite, consacrée au sujet : "Bons plans, combines et système D : la France se débrouille" a aussi réalisé près de 5 millions de télespectateurs et plus de 19% de parts de marché.

C'est indéniable, le pouvoir d'achat est une vraie préocuppation, qui est tout sauf passagère et les magazines d'information réalisent des cartons d'audience pour satisfaire sous tous les angles, la boulimie d'informations.

La sensibilité au prix va suivre dans les magasins ! Le consommateur va être de plus en plus vigilant et va mettre rapidement en pratique ses "cours du soir" de Capital, Zone Interdite, Envoyé Spécial, Mots Croisés et autres...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article