Value for Money (2) Retour sur l'enquête 60 Millions de Consommateurs

Publié le par Frank Rosenthal

L'enquête de 60 millions de consommateurs fait beaucoup de bruit, médias, politique... avec une méthodologie discutable puisque ce sont les évolutions de prix des e-commerçants en alimentaire qui sont pris en compte. 

Les mêmes e-commerçants qui sont selon une enqûete de Linéaires de février 2008 se situent à l'indice 118,9, soit presque 20% plus cher que les magasins traditionnels sur un panier comparable.

Alors non, Ooshop (indice 118,6) n'est pas Carrefour (indice 98,1) et Auchan Direct (indice 109, le e-commerçant le moins cher, mais presque au niveau de l'indice des magasins les plus chers : Monoprix) n'est pas Auchan (indice 97,7).

Les consommateurs l'ont bien compris, car ce mode de commerce prend difficilement depuis plusieurs années, en raison de ses prix élevés. 

Le e-commerce alimentaire ne peut donc être ni une référence, ni un référentiel pour juger les hausses de prix. Prix différents, modes d'achats différents, processus d'achats différents, services différents, profils clients différents...on ne parle vraiment pas de la même chose sauf pour 60 Millions de Consommateurs.

Certes, ce qui compte c'est l'évolution des prix et celle-ci est bien réelle. Mais la démonstration aurait été plus flagrante en magasin et non pas chez ceux qui pourraient revendiquer un nouveau site : quiestlepluscher.com !

Publié dans Value for Money

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article