Complément sur Complément d'enquête Pouvoir d'achat (2)

Publié le par Frank Rosenthal

Revenons sur les marges arrière, clairement expliquées dans le reportage "marges arrière toute".
Qui sont les gagnants ? Des avis différents mais surtout des avis divergents.

D'un côté, M.Papin affirme que : "les bénéfices sont de 2% soit le même niveau qu'en 1980 quand j'ai commencé...Où est l'abus ?" 
Alors comment expliquer les hausses de prix : "Nous on a baissé les prix des marques U, on porte tous nos efforts là-dessus. Vous parlez des produits des grandes marques, ça concerne Danone, Coca-Cola et Procter & Gamble, en gros, c'est les marques américaines."
Peut-être là, le vrai scoop de la soirée, Danone, marque américaine ? Les américains (et sous entendu la mondialisation) responsable de la hausse des prix !
Le responsable désigné : les grandes marques (américaines).

De l'autre, M.Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la consommation, qui déclare : "On est trop cher. La faute à qui ? la faute à une législation absurde en 96 qui a voulu préserver, encadrer les relations commerciales entre distributeurs et industriels. Le résultat de cette négociation était partagé entre distributeurs et industriels.
Nous voulons mettre fin à ce système."
Les responsables désignés : industriels et distributeurs. Match nul

Enfin, en cloture de l'émission, l'économiste Philippe Askenazy, y va lui aussi de ses chiffres. 
"Pour les distributeurs, les 10 dernières années, le chiffre d'affaires a augmenté de 50%, les profits de 130%.
Sur la marge de 2%, je préfére regarder les chiffres officiels de l'Insee qui font apparaître 4% de marge pour les distributeurs."
Le responsable désigné : le distributeur.

Que dit alors, en synthèse, Benoit Duquesne, l'animateur, également directeur de la rédaction d'Europe 1 ?
"En tant que consommateur, j' y perd mon latin."

Une certitude pour le consommateur : personne ne le donne gagnant.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article