Il fallait y penser n°56 : la FNAC aligne ses prix e-commerce et magasin

Publié le par Frank Rosenthal

VU A LA FNAC PARIS CHAMPS-ELYSEES

On sait que quand les consommateurs comparent les prix (plusieurs études américaines l'ont démontré), ils le font d'abord entre le prix en magasin et le prix de l'enseigne sur son propre site web. Communiquer sur la politique de prix et son (éventuelle) cohérence est donc une bonne idée. Certes, Boulanger avait initié le mouvement, notamment dans sa pub TV, mais l'alignement de la Fnac prouve que c'est une vraie tendance marché.

Le prix en magasin est le même que sur le site : un panneau qui incite à limiter les comparaisons

Le prix en magasin est le même que sur le site : un panneau qui incite à limiter les comparaisons

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Avec l'usage massif du smartphone, près des 2/3 de la population équipée, la comparaison est plus que jamais facilitée, la stratégie des enseignes doit donc être la plus claire possible.

2/ C'est un moyen, dès l'entrée du magasin, de déclencher de la confiance...et on sait que le capital confiance est crucial pour construire et renforcer l'image-prix.

3/ Aligner les prix en magasin vient casser l'idée reçue que le web (même son propre site) est moins cher et incite ainsi les clients à venir en magasin.

4/ La synergie physique/digitale est évidemment un avantage comparée aux pure-players et à Amazon notamment, encore faut-il la jouer à fond, ce que fait ici la FNAC.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Commenter cet article

Pat 10/12/2016 11:54

Mouais... Encore faut-il posséder la carte Fnac (payante) . Donc réservé aux adhérent UNIQUEMENt
petite précision utile..