Il fallait y penser (44) : Ikea allie participatif et caritatif

Publié le par Frank Rosenthal

VU A FRANCONVILLE (VAL D'OISE)

Comme chaque année, Ikea reconduit son opération de générosité dans laquelle 1 € est reversé à l'Unicef pour chaque peluche acheté. Ikea communique d'ailleurs précisément ce qui est fait par l'Unicef de ces dons. Mais pour Noël 2015, Ikea a lancé un concours auprès des enfants de 14 pays pour dessiner les nouveaux modèles de peluche, après le choix du jury en fonction des dessins reçus, c'est un monstre bleu et un flamand rose qui ont été choisis. Le participatif a précédé le caritatif, intéressant de mêler les deux dimensions.

Le film qui présente le concours

L'opération est relayée à différents endroits du parcours client

L'opération est relayée à différents endroits du parcours client

Le don à l'Unicef est encore plus valorisé que l'étiquette

Le don à l'Unicef est encore plus valorisé que l'étiquette

Une des peluches choisies par le jury

Une des peluches choisies par le jury

une peluche flamand rose

une peluche flamand rose

Au-delà de l'opération , le magasin Ikea récupère des peluches en fin de parcours client pour les donner aux Restos du Coeur

Au-delà de l'opération , le magasin Ikea récupère des peluches en fin de parcours client pour les donner aux Restos du Coeur

Pourquoi fallait-il y penser ?

C'est une action qui donne du sens à l'achat. Des peluches imaginées par des enfants pour des enfants.

La fondation Ikea poursuit son action pour récolter des dons pour l'Unicef.

Les peluches restent à un prix très accessible pour que le maximum de familles puisse participer.

L'action est prolongée par un don de peluches aux Restos du Coeur.

L'enseigne communique sur ces différentes opérations tout au long du parcours client.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article