Il fallait y penser (19) : les bonnes idées de l'été : les engagements de E.Leclerc en faveur des éleveurs

Publié le par Frank Rosenthal

VU A E.LECLERC LA FERTE MACE (61)

La crise des éleveurs est presque une actualité permanente dans les médias.

Il y a d'un côté pour l'ensemble de la grande distribution alimentaire et des éleveurs un certain nombre de réalités et de vérités (l'objet ici n'est pas de les détailler) et aussi beaucoup d'idées reçues du public et particulièrement des clients. Notamment, sur les négociations commerciales, les marges, le soutien à des filières...

La communication ne remplace pas les actes mais sert au moins à valoriser ce qui est fait et surtout à faire de la pédagogie auprès des clients.

Le lieu de vérité est celui où les produits sont exposés, distribués, vendus, c'est à dire le point de vente. Voici donc le dispositif de communication de ce magasin, un hyper, dans l'Orne, commune de 4000 habitants.

Dès l'entrée du magasin

Dès l'entrée du magasin

Une opération en allée centrale

Une opération en allée centrale

Les informations sur le stand boucherie/volaillesLes informations sur le stand boucherie/volailles

Les informations sur le stand boucherie/volailles

L'édito de Michel-Edouard Leclerc

L'édito de Michel-Edouard Leclerc

Pourquoi fallait-il y penser ?

1/ Ne pas communiquer, c'est laisser penser qu'une enseigne ne fait rien

2/ Il faut dire ce que l'on fait.

3/ Bien le baliser et on voit que c'est le cas ici entrée du magasin, allée centrale, stand boucherie et portes de sortie.

4/ Bien rappeler que ce n'est pas au moment de la crise qu'on agit mais que des accords sont signés depuis 2010 et qu'il s'agit d'une démarche de longue haleine.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Commenter cet article