Retail City n°36 : Los Angeles : le commerce au coeur de la Californie

Publié le par Frank Rosenthal

Nouvelle formule des Retail Playlist qui s'appelle dorénavant Retail City avec un objectif mieux comprendre le commerce international et s'imprégner de bonnes pratiques des retailers locaux.

DESTINATION LOS ANGELES

DISTANCE A PARCOURIR : 9085 KILOMETRES

3 PHOTOS POUR MIEUX COMPRENDRE LE COMMERCE DE LOS ANGELES

Une ville très dense, 2 ème ville américaine, très étendue, la voiture joue un rôle prépondérant dans le commerce

Une ville très dense, 2 ème ville américaine, très étendue, la voiture joue un rôle prépondérant dans le commerce

Impossible de ne pas associer Los Angeles à Hollywood, le cinéma et le show ont une incidence sur un commerce spectaculaire

Impossible de ne pas associer Los Angeles à Hollywood, le cinéma et le show ont une incidence sur un commerce spectaculaire

Les collines de Beverley Hills, le richissime quartier de Los Angeles, un pouvoir d'achat élevé qui se ressent dans le commerce

Les collines de Beverley Hills, le richissime quartier de Los Angeles, un pouvoir d'achat élevé qui se ressent dans le commerce

La fiche d'identité de la ville (Source : L'Internaute.com)

Retail City n°36 : Los Angeles : le commerce au coeur de la Californie

Articles à suivre : 5 incontournables du retail à Los Angeles.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Retail Playlist

Partager cet article

Il fallait y penser (8) : valoriser son savoir-faire par le vintage : le cas Colruyt

Publié le par Frank Rosenthal

Suite de cette rubrique conçue avec LSA et dont l'objectif est de recenser les bonnes idées des distributeurs

Comment valoriser un savoir-faire pour un distributeur ?

Les réponses sont multiples, mais on sait que la reconnaissance du savoir-faire est tout aussi difficile que le savoir-faire lui-même d'où l'importance de la communication.

Les bonnes idées sont multiples, on peut toutefois faire un focus sur la durée et l'histoire.

Rebondir sur son histoire, il fallait y penser !

Le fait d'être précurseur et d'adopter la démarche depuis longtemps vous permet de travailler la perception de ce savoir-faire.

C'est ce que fait Cora avec ses opérations Gros Volumes, incontestablement un des points forts de l'enseigne, est exemplaire, après avoir rappelé que Cora était l'inventeur de Gros Volumes en 1985, l'enseigne joue actuellement sur un historique de 30 ans.

1985-2015 : l'enseigne affirme son savoir-faire

1985-2015 : l'enseigne affirme son savoir-faire

Colruyt, le leader de la distribution Belge, va encore plus loin en rediffusant son spot publicitaire de 1980 et en assumant ce côté vintage pour montrer que 35 ans après les Prix Rouges, la garantie des Meilleurs Prix, reste une promesse actuelle. S'appuyer sur son histoire (et recycler son film publicitaire) est beaucoup moins coûteux que la guerre des prix, pas forcément moins efficace !

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Il fallait y penser (7) : les bonnes idées du nouveau concept de Colruyt

Publié le par Frank Rosenthal

Suite de cette rubrique conçue en partenariat avec LSA avec aujourd'hui la visite et la découverte des bonnes idées du nouveau concept de Colruyt.

Colruyt est le leader de la distribution belge, la deuxième marque préférée des Belges et une des entreprises de distribution les plus rentables d'Europe.

Donc direction Niewpoort sur la côte Belge pour visiter un des magasins dits "4ème génération", en l'occurrence il s'agit d'un nouveau magasin créé par l'enseigne et ouvert depuis début avril 2015.

Le flambant neuf magasin de Niewpoort

Le flambant neuf magasin de Niewpoort

voici le  décryptage des bonnes idées et les "pourquoi Il fallait y penser" :

1/ Expliquer la démarche à tous les clients sur le site Internet de l'enseigne 

Les distributeurs oublient très souvent de justifier la démarche d'un nouveau concept, pas Colruyt !

Les distributeurs oublient très souvent de justifier la démarche d'un nouveau concept, pas Colruyt !

2/ Une zone entrée totalement repensée et dans laquelle la présence de la marque est beaucoup plus forte 

 

La promesse "prix bas " de Colruyt est plus valorisée que jamais

La promesse "prix bas " de Colruyt est plus valorisée que jamais

La démarche "Prix bas" est expliquée par les étiquettes qui jouent un rôle crucial chez Colruyt

La démarche "Prix bas" est expliquée par les étiquettes qui jouent un rôle crucial chez Colruyt

3/ Le sol gagne en modernité en devenant noir, le concept gagne ainsi en élégance, sans rien perdre de sa force historique sur l'image-prix :

 

Un sol noir pour mieux faire ressortir les produits et toutes leurs couleurs

Un sol noir pour mieux faire ressortir les produits et toutes leurs couleurs

4/ La boucherie intégrée à l'espace frais

Une bonne idée car cela permet de rassembler les produits frais et par la présence de bouchers d'humaniser cet espace jusque-là très froid, au sens propre car non chauffé et au sens figuré car peu de personnel Colruyt.

 

L'espace boucherie judicieusement intégrée à l'espace frais

L'espace boucherie judicieusement intégrée à l'espace frais

Au final, une forte dose de simplicité mais toujours très bien expliquée par l'enseigne et avec une grande humilité.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Quelle vision pour le commerce de demain ? Conférence Publicis ETO

Publié le par Frank Rosenthal

Sortie du livre présenté ici hier "les Incontournables du commerce de demain". A cette occasion, Olivier Dauvers et moi-même intervenons ensemble sur l'invitation de Publicis ETO le 4 juin à Lille pour donner notre vision du commerce de demain.

Une conférence qui aura lieu et c'est symbolique non pas à Paris, mais à Lille, qui est un vrai bastion du retail.

Pour s'inscrire, vous pouvez contacter Charlotte Seltensperger : 

cseltensperger@publicis-eto.fr

Quelle vision pour le commerce de demain ? Conférence Publicis ETO

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article

Les incontournables du commerce de demain : sortie de mon nouveau livre

Publié le par Frank Rosenthal

La couverture du livre co-écrit avec Olivier Dauvers

La couverture du livre co-écrit avec Olivier Dauvers

Après plus de 3 ans de travail avec Olivier Dauvers, co-auteur de ce nouveau livre et éditeur, très heureux de vous annoncer ici sa sortie.

Le commerce de demain est un sujet fondamental pour toutes les enseignes et les marques. Nous donnons ici notre vision, forcément discutable, tant il n y a pas de vérités sur le sujet, mais qui a le mérite de proposer de vrais outils de réflexion pratiques, concrets et basés sur de multiples observations terrains.

L'explication de la démarche

L'explication de la démarche

Le livre présente donc une approche thématique autour de 25 incotournables que voici ci-dessous, qui sont tous au service d'une mission unique, accroître la préférence en faveur d'une enseigne ou d'une marque.

Le livre est préfacé par Thierry Cotillard, Président de l'Institut Français du Merchandising et tout récent (depuis le 28 avril 2015) Président d'Intermarché Alimentaire. Incontestablement, un des acteurs forts du commerce de demain.

 

Les 25 incontournables

Les 25 incontournables

Le livre est d'ores et déjà disponible  sur la boutique des Editions Dauvers et c'est -33% en période de lancement jusqu'à la sortie du livre en pré-commande soit 24€ au lieu de 32 .

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article

Benchmark distribution n°42 : les 5 sens pour stimuler le commerce

Publié le par Frank Rosenthal

Nouvelle Tribune dans Cosmétique Mag, la 42ème, pour retrouver toutes les précédentes, vous pouvez cliquer sur la rubrique Benchmark distribution sur la partie droite de ce blog.

Benchmark distribution n°42 : les 5 sens pour stimuler le commerce

Rubrique réalisée en partenariat avec Cosmétique Mag

Publié dans Benchmark distribution

Partager cet article

Ma chronique vidéo n°8 : apprendre à jouer entre prix réels et prix perçus

Publié le par Frank Rosenthal

Pour retrouver ma chronique hebdo sur Widoobiz.com c'est ici

Cette semaine sur la perception des prix, un sujet lié à l'image-prix qui est un de mes thèmes de recherche et de travail privilégiés.

Ma chronique vidéo n°8 : apprendre à jouer entre prix réels et prix perçus

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Il fallait y penser (6) : le Zara Home Day : les réductions surprises

Publié le par Frank Rosenthal

Suite de cette nouvelle rubrique conçue en partenariat avec LSA et consacrée aujourd'hui à la Zara Home Day.

Il s'agit d'une journée de réduction, une et une seule journée, avec 20% sur l'ensemble du magasin.

La communication du magasin des Champs Elysées ci-dessous :

La remise est clairement affichée sur la vitrine

La remise est clairement affichée sur la vitrine

"Aujourd'hui seulement" bien vu pour favoriser le taux de transformation d'une enseigne dans laquelle l'impulsion est forte

"Aujourd'hui seulement" bien vu pour favoriser le taux de transformation d'une enseigne dans laquelle l'impulsion est forte

Pourquoi fallait-il y penser :

1/ D'abord la journée de promo est placée sous l'angle relationnel, la veille (pour ne pas différer les achats) une surprise est annoncée en magasin pour le lendemain :

 

La veille en magasin, l'enseigne communique sous l'angle de la suprise

La veille en magasin, l'enseigne communique sous l'angle de la suprise

2/ La promo donne du sens à la marque et inversement, la journée a un nom, elle s'appelle Zara Home Day et est fortement relayée sur Twitter avec #Zarahomeday.

 

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Il fallait y penser (5) : Target et Lilly Pulitzer : un incroyable succès

Publié le par Frank Rosenthal

Il fallait y penser, la nouvelle rubrique de ce blog Retail-distribution, conçu en partenariat avec LSA et qui recense les bonnes idées des distributeurs prend aujourd'hui la direction des Etats-Unis.

L'enseigne américaine a lancé le 15 avril dernier à New York sa nouvelle collaboration avec la designer Lilly Pulitzer. Accessoires, textile, produits pour la maison...des produits originaux à des prix Target qui se sont arrachés dans les hypers de l'enseigne américaine.

Ci-dessous la vidéo de l'événement :

La vidéo de USA Today

Les files d'attente impressionnantes à l'entrée des Target

Les files d'attente impressionnantes à l'entrée des Target

Pourquoi fallait-il y penser ? Décryptage du succès

1/ D'abord l'offre et l'attractivité de l'offre

Target est réputée pour ses collections avec les designers. Nate Berkus ou Missoni par exemple figurent au rang des best-sellers de l'enseigne. En faisant une collection avec la très branchée et colorée Lilly Pulitzer, on pouvait parier que le succès allait être là. Pas d'événement commercial, sans événement dans l'offre, une fois de plus l'adage se vérifie.

L'univers très coloré de Lilly Pulitzer

L'univers très coloré de Lilly Pulitzer

2/ Un lancement à la hauteur à Bryant Park à New York...

La fontaine de ce parc à New York est transformée et passe en rose...un pop-up store qui va déclencher le bouche -à-oreille pour les médias mais aussi sur les réseaux sociaux.

 

 

La fontaine rose de Bryant Park

La fontaine rose de Bryant Park

L'événement de lancement

L'événement de lancement

3/ Pas de lancement réussi sans utiliser de main de maître les réseaux sociaux

C'est ce qu'ont fait l'enseigne et la marque conjointement. Il a fallu notamment utiliser les réseaux sociaux pour prévenir que la collection était épuisée...renvoyer les clients en ligne même si compte-tenu de la demande beaucoup de tweets de déception ont été postés.

Il fallait y penser (5) : Target et Lilly Pulitzer : un incroyable succès

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Ma chronique vidéo n°7 : Où en sont les enseignes françaises sur les réseaux sociaux ?

Publié le par Frank Rosenthal

Pour retrouver ma chronique hebdo sur Widoobiz.com c'est ici

Cette semaine sur la présence et l'activité des enseignes françaises sur les réseaux sociaux.

Ma chronique vidéo n°7 : Où en sont les enseignes françaises sur les réseaux sociaux ?

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Il fallait y penser (4) : E.Leclerc améliore la lisibilité des produits Tickets Leclerc en prospectus

Publié le par Frank Rosenthal

Une lecture plus aisée des avantages promotionnels

Une lecture plus aisée des avantages promotionnels

Un mode d'emploi beaucoup plus simple

Un mode d'emploi beaucoup plus simple

Pourquoi fallait-il y penser ?

D'abord parce qu'on sait que les remises différées restent difficiles à lire en prospectus et en magasin, la France est sans doute la championne du monde sur la complexité de la lecture de la promo. Donc toute amélioration est importante.

Parce que le prix payé en caisse est clair, plus de doute sur le sujet.

Parce que le prix intégrant la remise Ticket Leclerc est tout aussi clair.

Parce que le troisième niveau celui de l'économie est clairement apparent comme sur ce produit Le Gaulois, à savoir le pourcentage 50% avec la carte et l'économie réalisée : 1,19 €.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

Il fallait y penser (3) : rendre visible les ateliers pour les clients

Publié le par Frank Rosenthal

La présence des ateliers en magasin n'est pas une nouveauté en soi. Cultura a fait de ses salles dédiées visibles un des points forts de l'enseigne.

Leroy Merlin a fait un gros effort de communication sur la visibilité de ses cours de bricolage dans son nouveau magasin/nouveau concept de Nanterre.

Cultura a fait de ses ateliers un véritable atout concurrentiel

Cultura a fait de ses ateliers un véritable atout concurrentiel

Chez Leroy Merlin, la démarche est ancienne sur la présence des ateliers mais le nouveau concept de Nanterre lui donne une forte visibilité :

 

Les cours de bricolage : on ne peut pas manquer l'information

Les cours de bricolage : on ne peut pas manquer l'information

Pourquoi fallait-il y penser ?

Parce que si une enseigne met en place des ateliers pour ses clients, elle oublie très souvent de le faire savoir...

Rendre transparente et visible la salle dédiée et surtout comme c'est le cas ici à Leroy Merlin Nanterre en entrée de magasin, permet vraiment de communiquer à 100% des clients ou presque.

Beaucoup plus efficace que la traditionnelle feuille A4 qu'on ne sait pas trop où poser en magasin.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

L'innovation dans la distribution : une conférence Adetem à ne pas manquer

Publié le par Frank Rosenthal

L'innovation dans la distribution : une conférence Adetem à ne pas manquer
L'innovation dans la distribution : une conférence Adetem à ne pas manquer

Pour s'inscrire, c'est ici :

Publié dans Secteur distribution

Partager cet article

Ma chronique vidéo n°6 : les nouveaux challenges des directeurs marketing

Publié le par Frank Rosenthal

Pour retrouver ma chronique hebdo sur Widoobiz.com c'est ici

Cette semaine sur les nouveaux challenges des directeurs marketing.

Ma chronique vidéo n°6 : les nouveaux challenges des directeurs marketing

Publié dans Ma chronique vidéo

Partager cet article

Les signaux du retail (13) : l'incroyable décalage du mobile pour finaliser les achats

Publié le par Frank Rosenthal

Nouvel article de cette rubrique "Les Signaux du Retail" réalisée en partenariat avec eMarketer consacré ce mois-ci au temps passé sur desktop et mobile et surtout au poids respectif de l'un et de l'autre sur le commerce. Le décalage est fulgurant !

Pour retrouver tous les numéros précédents, c'est dans les rubriques du blog en cliquant sur

les signaux du retail

Les signaux du retail (13) : l'incroyable décalage du mobile pour finaliser les achats

Rubrique réalisée avec :

eMarketer Retail

Publié dans Les signaux du retail

Partager cet article

Il fallait y penser (2) : Leroy Merlin indique la disponibilité des produits sur étiquette électronique

Publié le par Frank Rosenthal

En haut à gauche apparaît la disponibilité des produits avec le stock

En haut à gauche apparaît la disponibilité des produits avec le stock

Un deuxième exemple

Un deuxième exemple

Pourquoi fallait-il y penser ?

Le nouveau magasin de Nanterre (qui remplace un But) a ouvert fin mars 2015.

Sur toutes les étiquettes produits sont indiquées le stock disponible en haut à gauche.

C'est nouveau pour Leroy Merlin et plutôt utile pour les clients comme sur de la décoration quand on veut prendre plusieurs cadres par exemple.

Cela met enfin le magasin à égalité avec le site web de l'enseigne. S'il devient courant de vérifier la disponibilité des produits sur le site de l'enseigne avant de se déplacer comme chez Ikea ou Castorama par exemple, la même information paradoxalement devient difficile à trouver en magasin. Donc c'est vraiment une bonne idée.

En partenariat avec LSA 

Publié dans Il fallait y penser

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>